Petite histoire de l'informatique Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 

Elaborée par de brillants spécialistes (en toute modestie), cette petite histoire de l'informatique est destinée à un large public, de l'amateur éclairé au professionnel chevronné. Dans la perspective de KaFkaïens, il s'agit de mettre à nu la réalité de la technique informatique pour que la maîtrise de cette technique n'appartienne pas à un cénacle d'élus. Pour ce, il nous a semblé important de faire toute la lumière sur l'histoire de la création de l'informatique, des balbutiements à nos jours.

-164589 av. JC : Groumpf-Groumpf, le sympathique cro-magnon est pris en pleine nuit d'une fulgurance prophétique : il conçoit en une nuit la totalité de l'évolution des techniques informatiques. Le lendemain, il est mis à mort part sa tribu pour avoir fait des bruits répugnants en dormant.

-110 av. JC : Druzol, le fameux gaulois, n'invente rien : il reste vautré dans son vomi toute la journée à raconter des blagues grasses à ses compagnons de cuvée.

966 : avec sa petite taille, ses épaules carrées, son armure terne et cabossée et son casque bleu éclatant, le prince écossais Hugues Mac Guiness est surnommé pour des raisons inconnues "Imac" : il est la risée de toute l'Europe Médiévale.

1446 : le père jésuite Aliel a une vision inspiré par Dieu : il perçoit l'avenir de l'humanité comme une soumission à des artefacts qu'il ne peut expliquer et qu'il décrit comme "des diableries d'alchimistes". Il est brûlé pour l'arbre de Noël de la Sainte Inquisition.

1745 : Jean-Eudes de Froigssard, comte de Limieux, invente le microprocesseur sur silicium à Angers (Maine et Loire), Emile Chassaing, maréchal-ferrant d'Agen, crée le premier prototype d'écran 15 pouces tandis que Mark Tinch, paysan à Edimbourg, invente le premier clavier (en bois). Ils ne se rencontrent pas et meurent jeunes, à demi-fous et sales.

1899 : le bug de l'an 1900 n'inquiète personne : il disparaît sans briser l'indifférence ni même arracher un sourire sarcastique.

1914 (mars) : le célèbre voyant Jacques Montois prédit que les téléphones et autres technologies ne sont "qu'une mode ridicule qui ne passera pas l'été". Pourtant, ces techniques continueront à prendre de l'ampleur, quant à Jacques Montois, il part pour le front en septembre, il fait moins le malin.

1945 : dans la banlieue de Berlin, Otto Rienfenschlag décide d'abandonner ses recherches sur les possibilités d'un calculateur géant 100% aryen pour prendre des vacances discrètes du côté de Buenos Aires, sous l'identité de Alfonso Ramirez, artiste de cirque.

1979 : la mode des calculatrices de poche à énergie solaire décrédibilisent complètement les hommes aux yeux des extraterrestres qui nous observent (ils possèdent une avance technologique de 20 ans). Ecœurés, ils décident de détruire notre planète. Heureusement, ils sont tous balayés par le bug de l'an 2000.

1990 : apparition des ordinateurs PC de masse, ils constituent dans le domaine des médias et de l'information une révolution comparable à celle du vélo dans les modes de transport.

1991 : après accord entre Microsoft, IBM, Apple et Compaq, il est décidé d'ôter les pédales de chaque côté des PC.

1999 (septembre) : les ordinateurs deviennent autonomes et instaurent une technocratie qu'ils contrôlent. Il semble que ce soit un jeu roumain de mauvaise qualité qui ait déclenché la guerre machine-homme (1-0).

1999 (décembre) : les ordinateurs décident de se passer des éléments irrationnels du système-monde et éradiquent l'espèce humaine en une nuit : c'est l'apocalypse, ah, ah, ah, aaaaah !

 
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés