Proie Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 
 

J'ai voulu cette nuit être un oiseau de proie
Assembler Paris d'une aile noire et vigoureuse
Couvrir la Seine de l'ombre de mon vol

Je me suis élevé vers le sein des étoiles
J'ai senti le vent supporter mon effort
Et j'ai laissé ma sueur là-bas contre le sol

J'ai navigué Paris sans couper le silence
J'ai guetté dans la rue de ma fureur rapace
une proie

Mais j'ai vu de mes yeux minuscules
S'étendre sur le ciel la menaçante image
De ma propre vitesse

Je suis parti en sang, enserré brusquement,
L'oiseau, la proie
J'avais tout cela dans le cœur.

 
EM
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés