Le Teckel en 10 recettes Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 
S'il est une viande goûteuse, savoureuse et simple à préparer, c'est bien celle du teckel, que l'on trouve couramment sous nos latitudes. Mais le simple teckel grillé n'est pas peut-être pas le régal gustatif espéré, et il faut déployer quelques efforts d'imagination et d'improvisation culinaire pour obtenir un de ces plats mythiques qui ont fait la renommée de nos provinces. Pour que vous sachiez accommoder le teckel en toutes circonstances, KaFkaïens -sans aucune contestation possible maître en la matière- vous livre quelques une de ces recettes préférées. Régalez-vous !
 

Le Teckel à la broche
Le secret d'un bon teckel à la broche réside dans la méthode de cuisson. Il faut cuire le teckel à l'argentine, c'est à dire lentement et à bonne distance du feu. Par sa morphologie, le teckel se prête bien à la cuisson à la broche, qui sera enfoncée d'un coup dans le sens de la longueur. Un premier coup de feu permettra de rôtir les chairs extérieures, puis on laissera la cuisson se poursuivre en arrosant le teckel d'un mélange de cidre et de miel.

Le Teckel Melba
Le dessert préféré des petits enfants du 16ème arrondissement ! Dans un grand bol, deux boules de glace vanille, un coulis de fruits et une tête de teckel givrée. Couvrir de chantilly et .... se régaler !

Le Teckel à l'étouffée
Pour réussir votre teckel à l'étouffée, il vous faut disposer d'un long plat en inox fermant bien. Disposez le teckel sur un lit de petits légumes émincés, carottes, pommes de terres, navets, oignons et épicez-le généreusement. Fermez le plat avec une bande de pâte pour que les arômes restent piégés lors de la cuisson. Faites cuire huit jours.

Le Teckel farci aux huit trésors
Ce plat d'origine asiatique ravira les amateurs de surprises. Vous cuirez un teckel à l'eau, avant de le rôtir au feu en le couvrant de sauce à laquer. Puis farcir la poitrine maintenue ouverte avec un mélange de riz sauté, de lardons caramélisés, de gésiers émincés, de raisins secs, d'ananas tranché, d'oeuf dur, de pousses de bambous et de langue de teckel confite.

Le Teckel à l'orange
Merveilleuse combinaison de saveurs, cette recette vous fera découvrir une surprenante association de goûts et d'odeur. La chair un peu musquée du teckel se marie avec un bonheur insoupçonnable à l'acidité sucrée et délicate des oranges. Pour parachever ce chef-d'oeuvre, vous préparez une sauce allongée à base de sang de teckel monté à la farine, de zeste d'orange et de jus de cuisson déglacé. Une mandarine confite soigneusement disposée dans la gueule ouverte de l'animal présenté ajoutera une touche de couleur à votre composition.

Le Teckel givré
Ce dessert simplissime est facile à réaliser : très festif, il est toujours apprécié des enfants. Il suffit de vider un teckel de sa pulpe à l'aide d'une cuillère à soupe (ou d'un boulier à glace) et de mixer cette pulpe avec un peu de sucre et d'eau. Vous rigidifierez la carcasse du teckel avec un bâtonnet, et vous la présenterez pattes en l'air, ventre évidé pour former une coupe. Remplissez la cavité avec la pulpe, et laissez prendre au congélateur au moins trois heures.

Carpaccio de Teckel
Quoi de plus simple à préparer que ce plat adoré de tous, surtout à la saison chaude ? La forme du teckel permet en outre d'avoir des tranches régulières. Préparez le teckel en découpant ce qui dépasse, oreilles, queue, tête et papattes. Le secret des tranches fines ? Laissez le teckel une heure au congélateur, vous pourrez découper des tranches d'environ un millimètre. Disposez-les ensuite en éventail sur des assiettes et recouvrez les de jus de citron et de poivre moulu.

 
 
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés