L'accès au savoir sur Internet Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
Cet article est structuré suivant le principe des articles fragmentés.
Les flèches incluses dans le texte renvoient aux contributions développées.
 

Internet a souvent été présenté, notamment dans les argumentations commerciales, comme une bibliothèque universelle qui permettrait d'accéder simplement à tout type de savoir. Si vous avez déjà cherché une information donnée sur le réseau avec les outils du grand public, vous savez que c'est faux.

Sur Internet, les savoirs ne sont pas égaux : sur-représentation des uns, absence des autres, absence d'index et de catalogue, nous sommes loin d'une vraie bibliothèque, d'autant plus que la divulgation du savoir n'est pas nécessairement souhaitée par ceux qui alimentent le réseau. Quels qu'ils soient, les savoirs sont souvent incomplets, tronqués, voire falsifiés .

Les moyens les plus connus d'accéder à l'information, objet d'une guerre commerciale sans merci, sont de moins en moins fiables, d'une part parce qu'ils atteignent leurs limites techniques et ne peuvent plus rendre compte de l'ensemble de l'information, et d'autre part parce qu'ils sont saturés à dessein d'informations parasites. Ils dessinent in fine une image d'Internet très éloignée de l'outil idéal, objet de toutes les promesses .

Or pour les nouveaux internautes, cette image déformée est la première perçue, et leur pratique d'internet s'en trouve biaisée. En agissant sur cette image, c'est à dire sur les moyens d'accès à l'information, l'on pourrait encore changer cet état de fait. Mais cela est-il possible dans cet univers hautement emblématique du libéralisme qu'est devenu Internet ?

Redonner une crédibilité aux portails en redéfinissant les acteurs qui les animent, définir des sous-réseaux thématiques,... de nombreuses solutions existent pourtant. Elles sont largement utilisées par les internautes chevronnés et par les créateurs de sites pour lesquels Internet a encore un sens dépourvu de toute dimension commerciale .

Face à la machine de guerre commerciale qui modifie le visage d'Internet, la communauté des internautes fondateurs est impuissante, même si elle ne veut pas le reconnaître. Face à cette machine inhumaine engendrée par le processus de mondialisation qu'elle illustre parfaitement, c'est au pouvoir politique de réagir .

 
PmM
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés