Sexe et sang
 

Rue Dumas qui monte vers le septième ciel, dessinant de tes trottoirs bandés un triangle inversé qui culmine au soleil.

Rue Dumas, sexué, femelle désirable, est-ce en vérité pour une histoire de fesses, cachée sous ton goudron, que les haines fécondes enceintes des rancoeurs s'épanouissent en coeur au pied de ton parcours ? Bientôt, il faudra que le sang coule pour terminer la vendetta cyclique.

Plutôt, Rue Dumas, sexe de soleil illuminé qui me laisse au coeur la vague nostalgie d'aimer à Paris.

 
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés