Spécial Poésie
 
L'émotion intime de la poésie est de nature essentiellement différente suivant que le texte est lu par son auteur ou par le lecteur. Pour un auteur, la construction et le sens peuvent être plus ou moins flous, plus ou moins affinés, mais jamais dénués d'intentions. Le lecteur ne perçoit que les intentions reflétées par sa propre lecture. Pour l'auteur, la connaissance de ces intentions étrangères est source de terreur : le regard des autres nous est d'autant plus cher qu'il n'est jamais révélé. Mais la terreur n'est rien de plus qu'une peur que l'on aspire à contempler : les commentaires des textes qui suivent seront donc acceptés pour peu qu'ils soient délicats, circonspects, objectifs, indulgents.

Le parcours que nous vous proposons n'a de parcours que le nom : il n'est pas composé d'étapes, mais de textes indépendants. Il est donc conseillé de lire ces textes de manière non linéaire. Vous le découvrirez, il s'agit en fait d'étapes particulières des parcours personnels de cinq auteurs différents.
 
 
Le chaud au vin
«J'ai chaud au vin» c'est comme «j'ai mal aux dents», un passe-temps comme un autre...
XH
Le Cormoran Bleu
Le cormoran est un oiseau qui n'a rien à envier à l'albatros.
S.
III 96
Texte nu.
EM
Lumière et autre
Je suis tombé d’un coup dans la folie. Comme ça, vouff...
FXS
Banalité
Décor : soleil couchant...
NE
Opus IV
J'ai marché un soir sur les rives du fleuve...
XH
VI 96
Texte nu.
EM
Vénus sortant des eaux
Vénus / Aphrodite émergeant radieuse des flots (d'un tableau ?).
S.
VII 96
Texte nu.
EM
L'IMEL
L'Imel lie - il est bien entendu - comme la peinture...
XH
Euphorbe
Un texte expérimental écrit sous influence.
S.
 
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés