L’impact du feu grégeois sur les stratégies militaires historiques

Chaque siècle de l’histoire humaine a été rythmé par des guerres dans le monde. Au fil des siècles et des époques, l’armement durant chaque guerre s’est amélioré. L’armée de chaque État a commencé à utiliser des armes de plus en plus puissantes, mais également des navires. Cependant, une invention de guerre sort du lot à ce moment précis : le feu grégeois. Alors que les armes inflammables sont déjà utilisées depuis des siècles, le feu grégeois vient révolutionner la guerre sur l’eau et tout cela démarre de Constantinople.

Le feu grégeois : une arme de guerre datant du 7ᵉ siècle

La première utilisation du feu grégeois remonte au 7ᵉ siècle, l’époque du Moyen Âge.

Lire également : Résultats Biofutur en ligne sur le site www.biofutur.fr

L’arme de guerre incontournable des navires d’une flotte de guerre

Ce feu est un mélange inflammable et qui continue de brûler même sur l’eau, créé par un architecte de Constantinople. C’est une arme de guerre infaillible qui était utilisée par les armées sur les navires lors d’une guerre ou d’une bataille qui opposait la flotte d’un État contre une autre.

Le premier état à avoir utilisé cette arme était la Byzantine. La Byzantine utilisait le feu grégeois sur ses navires pour combattre les navires adverses et leur flotte. C’est de cette manière que la Byzantine a d’ailleurs remporté plusieurs guerres, notamment le premier et second siège de Constantinople par les Arabes.

A lire également : Quels sont les avis négatifs sur la pompe à chaleur ?

Cette arme de guerre inflammable a également fait ses preuves durant la quatrième croisade, qui est passée par la mer Méditerranée, où les peuples chrétiens désiraient déloger les musulmans des villes chrétiennes.

D’autres états que la Byzantine ont utilisé cette arme de guerre

Cette arme de guerre était si puissante qu’elle a été utilisée par d’autres peuples :

  • Les Arabes
  • Les Chinois
  • Les Mongols

Néanmoins, l’arme de guerre utilisée par ces peuples n’était pas exactement la même que celle utilisée par les hommes de Byzantine. La conception du feu grégeois a été secrètement gardée par l’armée de Byzantine. Alors, chaque autre état a essayé de reproduire cette arme, sans arriver à la cheville de l’original.

L’arme de guerre qu’est le feu grégeois est apparue beaucoup plus tardivement dans d’autres peuples que les byzantins. Par exemple, elle a été connue et utilisée lors du 16ᵉ siècle, en Indonésie, par les navires de la flotte du sultanat d’Aceh contre les navires d’une flotte de l’empire portugais.

Cette technique de guerre a même inspiré le cinéma actuel ! On peut retrouver l’apparition de cette arme sur de nombreuses flottes maritimes comme dans Pirates des Caraïbes ou encore Les Trois Mousquetaires.

white and brown floral textile

Comment cette arme de guerre était utilisée contre une flotte ennemie ?

Cette arme de guerre a permis aux navires de la flotte de l’État de Byzantine de remporter une multitude de guerres, notamment à Constantinople contre les Arabes, mais comment ?

Cette arme de guerre était manipulée uniquement par des hommes formés pour. Les soldats, comme les byzantins, jetaient ce feu contre les navires de la flotte ennemie grâce à des grenades en argile qui se fracturaient aisément ou grâce à des lance-flammes. De cette manière, les navires de la flotte de l’État adverse prenaient feu, et les soldats de cette armée étaient contraints de sauter à l’eau ou de faire demi-tour.

Cependant, au 14ᵉ siècle, une autre arme inflammable est devenue plus meurtrière et performante que le feu grégeois : le canon avec sa poudre.