Une perte brune a toujours une cause

Si c’est la première fois que vous avez des pertes brunes, dites-vous que ce ne sera pas la dernière fois. Avoir des pertes marron sur le sous-vêtement est un phénomène fréquent qu’il faut savoir par contre interpréter. Le fait est que ces pertes peuvent avoir de nombreuses causes.

Pertes brunes ou marron : un phénomène normal

Voir sur son sous-vêtement les traces de pertes brunes ou marrons avant les règles n’a rien d’alarmant. Effectivement, pour toutes les femmes, les pertes brunes ou marrons interviennent toujours avant les règles. Avant ses règles, le vagin d’une femme produit des pertes blanches, qui sont en fait d’une couleur plus ou moins blanchâtre. Ces leucorrhées blanchâtres mélangées à du sang oxydé donnent la couleur marron des pertes brunes.

Lire également : La santé : un enjeu central dans les politiques

Les pertes brunes sont tout à fait bénignes, il s’agit donc de pertes vaginales tout à fait normales qui se sont mélangées à des écoulements de sang oxydé. Pour une femme qui ne prend pas de contraceptifs, les pertes marron sont même les signes du bon fonctionnement de son vagin. A l’arrivée des règles, ce dernier doit se nettoyer naturellement. Pour ce qui est de la couleur du sang, c’est son contact avec l’oxygène qui lui donne la couleur marron.

Le “vieux sang” : d’autres pertes brunes liées aux règles

Vous l’aurez compris, les pertes brunes avant les règles sont plus que normales. Et figurez-vous que même après les règles, il se peut également que vous ayez des pertes brunes ou marron. Cette fois-ci les pertes peuvent être d’un marron un peu plus foncé que celui des pertes brunes avant règles. Même si ces pertes brunes sont plus ou moins foncées, il n’y a toujours pas lieu de s’inquiéter. On donne souvent à ces pertes le nom de vieux sang.

A lire en complément : Douleur dos : les différentes douleurs

Pendant les règles, beaucoup de sang s’évacue naturellement par le vagin. Toutefois, il se peut qu’une partie de ce sang ne sorte pas directement mais vient s’accumuler dans la cavité utérine. Le sang accumulé s’écoule plus tard, après les règles. Raison pour laquelle, il est également possible d’avoir des pertes brunes après les règles. Comme pour les pertes marron avant les règles, ces pertes sont également le signe que l’appareil reproducteur féminin se nettoie parfaitement.

Cas des pertes marron après coït

Il arrive qu’un jour après avoir eu un rapport sexuel, on observe des pertes marrons sur son sous-vêtement. Les pertes marron sont toujours causées par le mélange de sang oxydé avec des sécrétions vaginales. Pour ce qui est des pertes brunes après un rapport sexuel, il s’agit de petits saignements causés par les frictions de l’acte sexuel. Il ne faut pas oublier que les parois du vagin ainsi que le col de l’utérus sont fortement vascularisées.

Toutefois, il faut noter que les pertes brunes après un rapport sexuel sont des phénomènes plus ou moins rares. Si chaque fois que vous faites l’amour, vous avez des pertes brunes le lendemain, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin ou un gynécologue. Il se pourrait que les pertes brunes soient les symptômes d’une certaine affection ayant besoin d’être soignée.

Pertes marrons en dehors des règles

D’une manière générale, la survenue de pertes brunes en dehors des règles est souvent le signe que quelque chose ne va pas bien. Une femme ménopausée n’est plus censée avoir ses règles, celles-ci s’arrêtent définitivement après une certaine période. Si des pertes marron sont observées à la ménopause, il faut tout de suite consulter. Cela afin de vérifier s’il n’y a pas de saignements anormaux au niveau du vagin.

Les femmes qui prennent des pilules contraceptives en continu peuvent présenter des pertes brunes en dehors des règles. Les petites pertes de sang survenant en dehors des règles pour les femmes sous pilule en continu sont relativement normales. Il est à noter que ce ne sont pas toutes les femmes qui présentent ces effets secondaires des pilules.

Entre autres pertes brunes ayant lieu en dehors des règles, vous avez également celles qui surviennent pendant le premier trimestre de grossesse. Ces pertes marron sont même fréquentes chez la femme enceinte. Au moindre doute, il est toujours recommandé de consulter tout de suite. Et ce, surtout si les pertes brunes sont accompagnées d’autres symptômes.

Quand les pertes marrons sont alarmantes

Qu’elles soient marron ou blanchâtres, des pertes vaginales qui dégagent une odeur nauséabonde sont très souvent signes d’une infection vaginale. Si vous avez des pertes marron odorantes, avant/après/pendant ou en dehors des règles, le mieux c’est toujours de consulter. Les pertes brunes malodorantes peuvent être le signe d’une IST quand d’autres symptômes comme les démangeaisons et les douleurs s’y ajoutent.

Le changement de texture des sécrétions vaginales peut également être plus ou moins alarmant. Par contre, il est utile de noter que pendant la grossesse, ces pertes changent de texture à cause des changements hormonaux. Comme pour tous les symptômes pas très rassurants, il vaut toujours mieux consulter.