Emprunter sur 30 ans : est-ce encore possible ?

De nos jours, on assiste à la hausse des prix de tous les biens y compris ceux immobiliers. Les taux d’intérêt en matière de crédit n’y échappent pas également. L’emprunt à longue durée semble donc être pour ne nombreux ménages la solution adéquate pour s’en sortir. Toutefois, ce type d’emprunt long durée est-il encore envisageable ? Emprunter un crédit immobilier sur 30 ans est-il encore possible ? Vous le découvrirez dans la suite de cet article.

Est-il encore possible d’emprunter sur 30 ans ?

Que le bien que vous convoitiez soit conséquent ou de petite taille sachez que la réponse est non. Il n’est désormais plus possible de souscrire seul ou même à deux sur un prêt immobilier sur 30 ans. Ceci est dû aux directives HCSF qui ont durci les conditions d’octroi de ce type de prêt. Ainsi, les établissements bancaires ont dû être contraints de respecter des critères en termes de durée de crédit. Il n’est donc dorénavant possible que d’emprunter sur une période maximum de 25 ans. Par rapport à la somme maximale à emprunter, elle dépend de vos apports et revenus.

A lire également : Comment emprunter 180 000 euros sur 25 ans ?

Qui peut emprunter un crédit immobilier et sous quelle condition ?

Pour commencer, notez que les conditions d’emprunt peu importe la durée de celle-ci sont propres aux banques. De plus, pour consentir à vous offrir un emprunt, la plupart des banques vous demanderont un apport. Plus cet apport sera conséquent, plus y aura de chance que le montant de prêt qui vous sera accordé soit élevé. En effet, un apport conséquent rassure les entités bancaires sur votre capacité à épargner. Enfin, sachez que la banque évaluera votre taux d’endettement. En règle générale, celui-ci ne devra pas excéder les 35% de vos revenus mensuels.

A lire aussi : Quel salaire pour emprunter 200 000 euros ?

Par ailleurs, notez que si vous souhaitez obtenir un prêt bancaire avec CDD, cela est faisable. Toutefois, c’est une procédure compliquée. Vous devez prouver de façon claire à la banque votre solidarité financière sur le long terme.

Jusqu’à quel âge peut-on emprunter ?

Concrètement, aucune limite d’âge n’est prévue par le législateur pour réaliser un prêt à longue durée. Toutefois, des établissements de crédit sont réticents à l’idée de consentir ce type de prêt à des retraités par exemple. Bien que les revenus de ses derniers soient fixes, les banques préfèrent des revenus évoluant. Par conséquent, il préfère donc emprunter sur le long terme à des emprunteurs plus jeunes.

Par ailleurs, en fonction de l’âge de l’emprunteur, les banques regarderont de près la nature du bien convoité. 

Quels sont les avantages et inconvénients d’un prêt sur 30 ans ?

Emprunter sur une durée plus longue peut présenter des avantages, mais aussi des inconvénients. Cela permet de baisser les mensualités, ce qui est un avantage pour les ménages ayant des revenus modestes. Cela peut aussi leur permettre de réaliser un achat immobilier qu’ils n’auraient pas pu se permettre autrement.

Il faut prendre en compte le coût global du crédit qui sera bien plus élevé avec un prêt sur une durée plus longue que s’il avait été contracté sur une période plus courte. Effectivement, la charge financière liée aux intérêts augmentera au fil du temps. De même, un emprunt à taux variable, souvent moins cher lorsqu’on emprunte sur plusieurs décennies que sa version fixe, peut réserver son lot de surprises avec l’augmentation possible du montant des remboursements mensuels.

Nul ne sait comment va évoluer notre vie professionnelle ou personnelle dans trente ans. Des imprévus tels qu’une perte d’emploi ou des dépenses exceptionnelles peuvent avoir lieu pendant cette période. Vous devez prendre en compte ces facteurs avant de signer un contrat pour 30 ans.

En définitive, souscrire à un prêt immobilier sur une durée si longue doit être considéré comme étant lourdement engageant. C’est pourquoi vous devez peser le pour et le contre avant de sauter le pas.

Comment préparer sa demande de crédit immobilier sur une durée aussi longue ?

La première étape pour réussir votre projet est d’effectuer un bilan financier complet. Pour cela, vous devez rassembler toutes les informations concernant vos revenus et vos dépenses. Vous allez ainsi pouvoir définir le montant que vous pouvez consacrer chaque mois au remboursement de votre prêt.

Il faut réaliser plusieurs simulations afin d’estimer le coût total du crédit, en prenant en compte les différents taux proposés par les banques. Ceci permettra d’avoir une idée précise du coût global de l’emprunt ainsi que des mensualités à régler tout au long du remboursement.

Pour obtenir un prêt sur 30 ans, il faudra présenter un dossier solide aux organismes financiers et bancaires : ils vont donc chercher à évaluer la solidité financière des demandeurs avant toute approbation.

Vous aurez besoin de documents tels que vos dernières fiches fiscales (avis d’imposition), relevés bancaires pour deux ou trois années complètes, justificatifs des autres dettes potentielles, contrats de travail, bulletins de salaire… Tous ces éléments seront nécessaires pour faire une évaluation objective.

Certains éléments peuvent influencer favorablement l’organisme financier dans sa décision : avoir déjà économisé une partie importante du prix du bien visé peut aider à convaincre la banque qu’il y a moins de risque ; mettre en place un plan épargne logement ou investir dans une assurance vie peut donner des gages de votre capacité à épargner, et donc rembourser avec régularité.

Pensez à comparer les offres entre plusieurs banques. Les taux d’intérêts peuvent varier significativement entre deux établissements différents pour le même profil emprunteur.

Un prêt immobilier sur 30 ans est possible mais il nécessite une préparation minutieuse. Il ne faut pas hésiter à consulter des professionnels du secteur afin d’obtenir des conseils avisés avant de se lancer dans un tel projet.