Quelles différences entre un RTA et RDTA ? (Atomiseur reconstructible)

e cigarette, vaping, electronic cigarette

Dans le monde de la vape, un atomiseur reconstructible est une pièce essentielle, car c’est elle qui assure la transformation du liquide en vapeur. Les atomiseurs peuvent avoir diverses configurations, RTA, RDA et même RDTA. Voici leurs différences.

Qu’est-ce qu’un atomiseur reconstructible, dit RBA ?

RBA, appelé aussi Rebuildable Atomizer, désigne la grande famille des atomiseurs reconstructibles. Ceux-ci sont généralement utilisés par les adeptes les plus expérimentés de la vape. Dans cette famille se trouvent le RTA, le RDA et le RDTA. Si vous souhaitez trouver le meilleur rdta, ou autre atomiseur, continuez à lire.

A lire aussi : Quand les journées rallongent : comprendre et profiter des cycles saisonniers

Les atomiseurs diffèrent du clearomiseur. En effet, alors que les premiers nécessitent la fabrication de sa propre résistance, le second accueille une résistance déjà fabriquée et achetée en magasin. Grâce à l’atomiseur reconstructible, les vapoteurs peuvent personnaliser leur vape et réaliser des économies.

Les différents types d’atomiseurs reconstructibles

Il existe différents types d’atomiseurs, le RDA, appelé aussi Dripper, le RTA et le RDTA.

A découvrir également : La facturation en tant qu'infirmier libéral : les clés de la gestion administrative

Les atomiseurs reconstructibles RDA ou Dripper

RDA signifie Rebuildable Dripper Atomizer. Les atomiseurs RDA sont aussi couramment appelés Dripper. Leur particularité est qu’ils n’ont pas de réservoir.

Pour les alimenter, il faut ajouter du e-liquide goutte par goutte dans le drip tip. Ils sont idéaux pour ceux qui aiment tester le liquide “fait maison”. L’autre avantage est qu’ils produisent beaucoup de vapeur. Mais les experts de la vape l’apprécient surtout car ils exacerbent la puissance et le goût du liquide.

L’atomiseur reconstructible RTA

Le Rebuildable Tank Atomizer, connu sous l’acronyme RTA, est la configuration la plus connue des atomiseurs. Doté d’un réservoir, son autonomie en liquide est plus élevée.

En réalité, le RTA ressemble beaucoup à un clearomiseur classique. La seule différence est qu’il possède un plateau reconstructible qui peut être en single coil, dual coil ou quadruple coil. Pour ce type d’atomiseur, il faut également maîtriser le montage de la résistance. À noter que dans le RTA, la résistance ainsi que le plateau sont immergés dans le liquide.

L’atomiseur reconstructible RDTA

L’atomiseur reconstructible RDTA prend le meilleur du RTA et du Dripper. En effet, le Rebuildable Dripping Tank Atomizer possède un réservoir qui est sous le plateau de montage. Il assure une sublimation des saveurs, mais aussi une bonne autonomie en liquide. Contrairement au RTA, plateau et résistance ne sont pas immergés dans le liquide.

e cigarette, steam, evaporator

Les divers composants de l’atomiseur

Pour comprendre les différentes configurations des atomiseurs reconstructibles, il est primordial de connaître ce qui les compose.

La base

La base est un élément de l’atomiseur reconstructible. C’est sur lui que va venir se poser le plateau montage sur lequel on ajoute le coil. Relié à une batterie, il permet de gérer le airflow.

Le plateau de montage

Le plateau de montage est une pièce qui accueille la résistance. Vous pouvez monter plusieurs résistances pour une plus grosse quantité de vapeur. Ainsi, votre atomiseur sera soit :

  • En single coil
  • En dual coil
  • En quadruple coil

Le réservoir

Le réservoir est présent sur les atomiseurs de type RDTA et RTA. C’est dans cet élément que l’on va stocker le liquide. Sur la configuration en RTA, le réservoir est au même endroit que sur un clearomiseur, c’est-à-dire entre le top cap de l’atomiseur et le plateau de montage. Tandis que sur les RDTA, il se trouve entre la base de l’atomiseur et le plateau.

Le top cap

Le top cap est une pièce sur laquelle on vient poser le drip tip et, parfois, la bague d’airflow. Sur les RTA, il permet de fermer le réservoir et, sur les RDTA, il couvre et protège le plateau de la résistance.

Le drip tip

Le drip tip n’est autre que l’embout de la cigarette électronique qui permet d’aspirer la vapeur. Vous pouvez en trouver de diverses tailles, formes et matières selon vos préférences.