Actu

Quel est la fortune de Jay Z ?

Sans doute l’une des figures les plus emblématiques du RAP américain, Jay Z est suivi par un nombre inimaginable de fans, et ce, partout dans les autres coins du globe. Si vous êtes l’un des fans inconditionnels de ce rappeur préféré de sa femme Beyoncé, cet article va beaucoup vous intéresser. Aujourd’hui, nous nous intéressons au très célèbre Jay Z et à sa fortune personnelle.

Jay Z : la musique dans le sang

Pour les plus jeunes d’aujourd’hui, Jay Z est un homme d’affaires et l’époux de Beyoncé. C’est ainsi qu’ils voient ce personnage qui est quand même une figure emblématique du black music américain.

Lire également : Comment s'appelle la fille de Jim Lemley et Sophie Marceau ?

De son vrai nom Shawn Corey Carter, Jay Z a côtoyé les plus grands et est lui-même devenu l’un des meilleurs de sa catégorie. Ami proche des très honorables rappeurs Notorious B.I.G, Busta Rhymes et AZ, Shawn Carter a passé toute sa jeunesse dans le monde de la musique. Pourtant, selon sa mère, sa passion de la musique n’est pas née dans la rue, mais bien dans la cuisine avec ses frères et sœurs.

La mère de Jay Z a en effet raconté une anecdote concernant sa vie de famille. Dans son récit, elle dit qu’elle a constaté l’attrait du jeune Shawn Carter à la musique lorsqu’il jouait à la percussion sur la table de la cuisine avec ses frères et sœurs pendant la nuit. Ainsi, pour son anniversaire, sa mère lui a offert un radiocassette pour assouvir sa soif de beat.

A lire également : Comment s'appelle la fille de Jim Lemley et Sophie Marceau ?

L’attrait de Jay Z pour la musique a donc commencé très jeune et grandit de plus en plus avec le temps. À l’âge de 16 ans, ses amis étaient le Notorious B.I.G., Puff Daddy et Busta Rhymes, des figures également très connues du monde musical.

En 1995, Jay Z créa le label Roc-A-Fella Records et sortit son premier disque Reasonable Doubt en 1996. Si ses premières créations n’ont pas trouvé leurs cibles, Shawn Corey sort de l’ombre après la sortie du titre « Hard Knock Life » en 1998. Ce titre a été vendu à plus de 5 millions d’exemplaires. Depuis, Jay Z n’a connu que les succès, les Grammy Award, etc.

Jamais à cours de nouvelles idées

Si Jay Z a toujours su séduire le grand public par sa créativité musicale, c’est aussi un homme d’affaires accompli. Il est actionnaire dans le très célèbre club 40/40 Club, fondateur du Roc Nation, cofondateur du Roc-A-Fella Records, président du Def Jam Recordings, créateur de la marque de prêt-à-porter Rocawear et était propriétaire de la maison de champagne Armand de Brignac.

Toujours dans le game

En 2003, Jay Z annonce à son public qu’il allait arrêter la musique et tout portait à croire qu’il allait le faire. Il a d’ailleurs donné un concert d’adieu au Madison Square Garden.

Pourtant, au jour d’aujourd’hui, le célèbre rappeur est toujours dans le game. Deux ans après son annonce poignante, Shawn Carter revient sur le devant de la scène en enregistrant l’album « The Black Album ». C’était en 2005 et en 2006, alors que les fans pensaient que c’était le dernier, un autre album intitulé « Kingdom Come » allait sortir.

Les albums continuent de s’enchaîner pour le rappeur New-yorkais avec « American Gangster » en 2007, « The Blueprint 3 » en 2009 et de nombreux autres titres qui vont suivre.

A combien s’élève la fortune personnelle de Jay Z ?

La fortune personnelle de Jay Z est actuellement estimée à 1,3 milliard de dollars selon le magazine Forbes. On constate donc un léger basculement par rapport à 2021, années à laquelle elle était estimée à 1,4 milliard de dollars.

S’il était toujours un rappeur fortuné (et homme d’affaires à côté), La fortune personnelle de Jay Z a bondi d’un coup en février 2021. Ce mois-là, il a décidé de revendre à Jack Dorsey la majorité de ses parts de la plateforme musicale Tidal. Il vendra aussi 50% des parts de la marque de champagne Armand de Brignac au groupe LVMH.