Que sont le Deep Web et le Dark Web ?

Internet est un univers assez large qui comprend des millions de pages web, de serveurs, de base de données fonctionnant 24 heures/24. Toutefois, la plupart des sites accessibles appartiennent seulement au web de surface, c’est-à-dire à l’Internet visible. Il existe alors une partie du web non accessible par le grand public qualifié soit de Deep Web ou de Dark web. Que faut-il en savoir concrètement ? On en parle dans cet article.

Qu’est-ce que le Deep Web ?

Faisons une clarification du Surface web afin de mieux comprendre ce que c’est que le Deep web. En effet, le Surface web est la partie du web la plus utilisée. Elle se compose de pages indexées, notamment par les moteurs de recherche Google, Yahoo ou Bing. Pour accéder à ces pages, on peut tout simplement utiliser un navigateur internet tel que Safari, Firefox ou Chrome.

A découvrir également : Quelle carte graphique choisir ? Les meilleures du moment

Toutefois, dans son fonctionnement, le web surfacique présente une autre partie. Celle-ci comprend la plupart des pages web qui sont hors de la portée des moteurs de recherche. Ce sont justement ces pages qui forment le Deep web, encore appelé le web profond. On peut y retrouver entre autres des banques en ligne, des réseaux sociaux, des pages de sites d’entreprise et des médias.

Pourquoi les contenus du Deep Web sont introuvables sur Internet ?

La particularité des sites et des pages du Deep Web réside dans le fait qu’elles ne sont pas indexées par les moteurs de recherche. En effet, l’accès à ces dernières peut être soumis à une inscription obligatoire ou à l’insertion de mots de passe. C’est l’exemple des comptes bancaires, des emails, des contenus payants et des back-offices.

A lire en complément : C’est quoi Adobe Flash Player ActiveX ?

On peut également retrouver des pages non répertoriées qui sont impossibles d’accès à partir de l’arborescence d’un site web. En dehors de ces dernières, on a les fragments de données non indexées qui sont aussi compris dans le Deep Web, du fait qu’ils sont très volumineux. Pour obtenir un accès à ces pages, il faut nécessairement en connaître le mot de passe ou l’URL.

Quelles sont les conséquences d’un contenu Deep sur un site internet ?

En principe, il n’y a aucune répercussion à publier un contenu Deep sur son site. Mais, cela dépend d’une part du contenu proposé. Si celui-ci répond aux normes, vous pouvez l’utiliser. Il faut d’ailleurs noter que tous les sites internet d’entreprise font partie du Deep Web, vu qu’ils peuvent avoir des pages situées dans cette partie du web. Ainsi, en vous connectant à votre compte bancaire, en regardant une série sur Netflix ou en consultant votre dossier de santé en ligne, vous avez ainsi accès au réseau du Deep Web.

Que savoir du Dark Web ?

Le Dark web est contenu dans le Deep Web. Mais, contrairement à celui-ci, toutes ses pages sont introuvables par les moteurs de recherches. De plus, aucun robot de peut procéder à leur indexation, vu qu’elles sont intentionnellement cachées. Alors, la différence entre le Deep Web et le Dark web est la légalité du premier réseau, le second étant donc illégal.

En effet, dans le Dark web, on retrouve :

  • De nombreuses pages réservées au réseau pédophile ;
  • Des sites de trafic de drogue ;
  • Des pages comportant des informations illégales telles que les mots de passe et des numéros de cartes bancaires volés.

Comment fonctionne le Dark Web et qui l’utilise ?

Le fonctionnement du Dark Web est assez complexe et promet une utilisation sous l’anonymat à ses utilisateurs. La navigation étant impossible par les robots des moteurs de recherches, elle se fait alors par des tunnels virtuels. Toutes les adresses IP des utilisateurs passent sous anonyme à partir du navigateur TOR. On ne peut donc déterminer un tiers qui a visité tel ou tel site du Dark web.

En ce qui concerne les utilisateurs, il faut dire que la plupart d’entre eux sont des criminels qui désirent acheter ou vendre des ressources illégales telles que les armes, les données volées, les drogues et la pornographie.

Par ailleurs, on enregistre également d’autres utilisateurs, dont les lanceurs d’alertes et les personnes qui souhaitent passer outre la censure dans leur pays. En somme, il n’est pas interdit l’accès au Dark Web, mais, retenez que toutes les activités illégales que vous y entreprendrez sont punissables par la loi.