Pourquoi ROA est mieux que ROE ?

Afin d’évaluer le rendement de l’équipe de direction d’une entreprise, on utilise le ROA et le ROE qui sont  des indicateurs de performance financière. Ces deux indicateurs sont tout à fait différents l’un de l’autre malgré leur similitude. Toutefois, on a tendance à constater une préférence pour le ROA et on se demande bien pourquoi. Découvrez ici les raisons pour lesquelles la ROA est une valeur en plus que la ROE.

Qu’entend-on par ROE ?

Encore appelé rendement des capitaux propres, la ROE est le calcul du bénéfice net par le total des capitaux propres. Il donne un résultat exprimé en pour-cent qui représente le taux de rendement attendu d’un investissement fixe dans une entreprise en fonction des performances passées. Le ROE apparaît comme l’indicateur de performance le plus important au sein d’une entreprise. C’est le principal indicateur de la mesure dans laquelle l’entreprise utilise effectivement l’argent des actionnaires.

A voir aussi : Que devez-vous savoir des U profilés ?

Que représente exactement le ROA ?

La ROA, c’est ce qu’on appelle communément le rendement des actifs. C’est une division du bénéfice par les deux crues. En réalité, il s’agit d’une mesure de l’efficacité avec laquelle l’entreprise n’emploie ses actifs. C’est ce qui fait que plus ce ratio est élevé, plus la performance est meilleure dans l’entreprise. Ainsi, plus l’entreprise organise de meilleurs bénéfices, plus elle fonctionne de manière efficace.

Par ailleurs, la ROA augmentera si les actifs demeurent les mêmes et que les bénéfices sont en nombre croissant. Cela témoigne en plus d’une bien meilleure performance de l’entreprise. En outre, la ration de la ROA témoigne à quel point une entreprise peut être capitaliste. Pour finir, lorsqu’on a une ROA faible avec des actifs énormes, cela prouve une mauvaise utilisation des actifs en entreprise.

A lire aussi : Quel Bitcoin acheter ?

Qu’est-ce qui montre la valeur de la ROA face à la ROE ?

Lorsqu’on observe le ROA et le ROE, on constate une grande différence en leur sein qui est la dette. En effet, sans aucune dette, les capitaux propres et le total des actifs de la société seront les mêmes. Ceci voudra simplement dire que les deux indicateurs sont égaux. Ainsi, si l’entreprise envisage de faire un prêt, le ROE dépasserait le ROA. Dans ces conditions, un ROE assez élevé n’est pas forcément synonyme d’une performance impressionnante de l’entreprise. C’est d’ailleurs ce qui fait du ROA un meilleur indicateur de performance financière de l’entreprise.

En conclusion, si un ROA est élevé et qu’on a une dette gérable, avec un ROE également élevé, cela veut juste dire que l’entreprise génère des bénéfices raisonnables avec l’argent des actionnaires. Dans le cas contraire, avec une ROA faible, une énorme dette et un ROE élevé, on ne pourrait parler que de chiffre trompeur. D’où l’importance et la valeur de la ROA face à la ROE.

Les avantages et inconvénients de la ROE et de la ROA

Comme tout autre indicateur, la ROE et la ROA ont leurs avantages et inconvénients. Commençons par les avantages de chaque indicateur.

La première des choses à souligner est que le ROA mesure l’efficacité avec laquelle une entreprise utilise ses actifs pour générer des bénéfices. Ce qui veut dire qu’avec un bon taux de rentabilité, vous disposez d’une preuve concrète que votre entreprise travaille efficacement. Étant donné que cet indicateur prend en compte tous les actifs totaux de l’entreprise (y compris ceux financés par emprunt), il peut refléter précisément toutes les sources d’avantage concurrentiel. Le calcul du ratio étant assez simple, il n’y a pas besoin d’un long apprentissage pour comprendre comment ça fonctionne.

Concernant maintenant les avantages de la ROE, on pourrait noter qu’il s’agit là d’un indicateur important qui permet aux investisseurs potentiels ou aux actionnaires existants d’évaluer rapidement si leur argent est bien placé dans l’entreprise ou non. Avec un excellent taux de rendement des capitaux propres • ce ratio indique combien une entreprise tire profit des fonds mis à disposition par ses actionnaires -, ces derniers peuvent être convaincus que leurs investissements sont entre bonnes mains.

Le principal inconvénient du ratio ROA est son manque de contexte ; c’est-à-dire qu’il ne prend pas en compte les facteurs externes. Effectivement, il n’est pas rare de voir des entreprises ayant un ROA élevé qui sont en réalité dans une situation précaire sur le marché. Le ratio ROA peut varier considérablement selon la méthode d’évaluation utilisée pour calculer les actifs et la dette.

Tout comme la ROA, l’inconvénient principal de cet indicateur est son manque de contexte. La croissance rapide du bénéfice par action pourrait entraîner une augmentation significative du ratio sans que l’entreprise ait réellement amélioré sa performance financière globale. Vous devez utiliser plusieurs ratios et indicateurs financiers pour comprendre pleinement ce qui se passe dans l’entreprise.

Bien qu’il y ait des avantages et inconvénients à prendre en compte avec ces deux ratios, on pourrait dire que la ROA reste toutefois un meilleur indicateur global puisqu’elle mesure efficacement comment une entreprise utilise ses actifs totaux afin de générer un profit nettement supérieur à celui engendré par ses capitaux propres seuls.

Comment améliorer la ROA et la ROE de votre entreprise ?

Maintenant que nous avons vu les avantages et les inconvénients de la ROA et de la ROE, pensez à bien vous pencher sur les stratégies qui permettent d’améliorer ces ratios. Voici quelques astuces pour y parvenir.

Pour améliorer le ratio ROA, l’entreprise doit travailler à augmenter son bénéfice net tout en réduisant ses coûts d’exploitation. Pensez également à bien évaluer si elle contribue efficacement au succès financier global de l’entreprise en prenant en compte les actifs totaux.

Les éléments clés à prendre en compte sont notamment :
• La gestion des stocks
• La comptabilité clients
• Les immobilisations corporelles
• Les investissements financiers

ROA et ROE : comment les utiliser ensemble pour évaluer la performance d’une entreprise ?

Maintenant que nous avons vu comment améliorer les ratios ROA et ROE, il faut également parler de la manière dont ces deux indicateurs peuvent être utilisés ensemble pour évaluer correctement la performance d’une entreprise.

Effectivement, si la ROE mesure le rendement des capitaux propres investis par les actionnaires, elle ne prend pas en compte l’utilisation efficace des actifs. C’est là qu’intervient la ROA qui permettra de mesurer cette utilisation efficace des actifs.

Lorsque l’on utilise conjointement ces deux indicateurs financiers, on peut obtenir une vision plus globale et précise de la performance d’une entreprise. En observant à la fois son potentiel à générer des bénéfices grâce aux capitaux investis (ROE) ainsi qu’à utiliser ses actifs pour produire du bénéfice (ROA), on peut avoir une idée plus précise de sa capacité économique à créer de la valeur ajoutée.

Cela permet aussi d’identifier les domaines dans lesquels l’entreprise doit travailler afin d’améliorer sa performance globale. Par exemple, si une entreprise dispose d’un ratio ROE élevé, mais que celui-ci n’est pas reflété par un ratio ROA satisfaisant, cela indique que celle-ci pourrait optimiser davantage ses ressources afin de maximiser ses profits tout en minimisant ses coûts.

ROA et ROE : les différences entre les industries et leur impact sur le choix du ratio à utiliser

Pensez à bien noter que les différenciations entre les industries peuvent avoir un impact sur le choix du ratio à utiliser. En effet, certaines industries comme la finance et l’immobilier ont des actifs qui ne sont pas facilement valorisables car ils peuvent varier considérablement en fonction de facteurs externes tels que les taux d’intérêt ou le marché immobilier.

Dans ces cas-là, le ROE n’est peut-être pas le meilleur indicateur pour mesurer la performance financière. Au lieu de cela, on pourrait regarder l’utilisation efficace des actifs utilisés par une entreprise (ROA).

Pensez à bien prendre en compte la structure capitalistique d’une entreprise lors du choix du ratio financier à utiliser. Les entreprises qui dépendent fortement d’un financement par emprunt auront généralement une ROE plus élevée car leurs capitaux propres seront relativement faibles en comparaison avec les dettes contractées.

Cela ne signifie cependant pas qu’une entreprise performante doit se concentrer uniquement sur un seul ratio financier pour atteindre ses objectifs commerciaux et financiers. Plutôt que d’utiliser un seul indicateur isolé, nous recommandons aux entreprises d’utiliser plusieurs indicateurs financiers pour obtenir une analyse complète de leur situation économique et ainsi mieux appréhender leur croissance future.