Comment augmenter le loyer d’un locataire?

Souhaitez-vous savoir comment augmenter le loyer d’un locataire ? Il existe plusieurs démarches pour le faire. En dehors de l’indice de référence, vous avez d’autres possibilités de faire une augmentation du montant de la location. Cette augmentation est très bien réglementée et tout locataire est en mesure de porter plainte pour abus de pouvoir au besoin. Découvrez ici les possibilités d’augmentation de loyer.

Prendre appui sur l’indice de référence du loyer pour augmenter le loyer du locataire

Le bailleur a la possibilité de prendre comme référence, la loi du 8 février 2008 sur le pouvoir d’achat afin d’augmenter le loyer du locataire. Le rapport sur l’IRL est publié chaque trois mois par l’Insee. La révision du loyer est en mesure d’être faite de façon annuelle ou à l’anniversaire du bail.

Lire également : Quel salaire pour emprunter 200 000 euros ?

Augmenter le loyer du locataire suite aux travaux

Vous avez la possibilité d’augmenter le loyer d’un locataire suite à des travaux de rénovation dans la chambre. Cela doit être mis dans le contrat et le bailleur est tenu d’en informer le locataire avant de commencer les travaux. Dans le cas des travaux d’amélioration, l’augmentation sera constatée une fois que la rénovation sera finie.

A découvrir également : Emprunter sur 30 ans : est-ce encore possible ?

La demande des travaux de rénovation est susceptible d’être faite par le propriétaire ou par la copropriétaire. Comme exemple de travaux d’amélioration, vous avez l’installation d’un ascenseur, la réfection des toitures ou autre. Avant d’augmenter le loyer d’un locataire pour raison de travaux, le bailleur doit obligatoirement s’assurer que cela est inscrit dans le contrat.

Aussi, le document doit dire comment le loyer sera augmenté en cas de travaux. Lorsque le loyer a subi une augmentation suite à des travaux pour une économie d’énergie, la règle diffère. Le logement qui a subi la rénovation doit avoir été construit avant le 1er janvier 1990. Sans quoi, le bailleur ne peut pas augmenter le loyer du locataire.

Prouver la sous-évaluation de la location

Lorsque le propriétaire se rend compte que le loyer est sous-évalué, il est capable de faire une augmentation. Pour cela, il doit se référer au marché de l’immobilier dans la zone où est situé le logement. Il a la possibilité d’augmenter le loyer du locataire en cours de contrat ou attendre le renouvellement pour le faire.

Pour que l’augmentation soit effective, le bailleur doit avoir en sa possession les références du loyer des logements qui sont dans les alentours. Toutes les références trouvées par le bailleur doivent avoir les mentions comme l’adresse du logement ainsi que la date de la construction du bâtiment.

Vous devez indiquer l’étage sur lequel le logement en question est situé et aussi faire s’il y a un ascenseur ou non. Pour aller plus loin, le propriétaire qui veut augmenter le loyer d’un locataire doit donner les détails sur la durée de location du locataire actuel. Les équipements qui sont dans le logement aussi doivent être cités.