C’est quoi un short en bourse ?

Un short en bourse constitue un investissement particulier qui permet d’acheter des titres sans vraiment les posséder. Il se définit par l’expression « vente à découvert ». L’investisseur attend que le cours des actifs empruntés baisse pour les racheter. Le prix de rachat va être moins élevé, ce qui lui permet de réaliser des bénéfices. Vous voulez mieux en savoir sur le short en bourse, lisez ceci.

Un short en bourse : qu’est-ce que c’est ?

Faire des bénéfices alors même qu’on assiste à une baisse du cours d’un titre, c’est bien possible. Quelques méthodes d’investissements existent sur le marché pour tirer profit de la situation. Faites un short en bourse, il est bien différent de l’investissement traditionnel.

A lire aussi : Comment rédiger un plan financier personnel

Plus concrètement, l’investisseur en short paie des titres qu’il revend, aux prix d’achat. Il parie ensuite sur la baisse de ce cours de bourse. Si son pari réussit et que les cours diminuent réellement, il rachète son titre qu’il avait plus cher. Enfin, l’investisseur repart vers son vendeur-courtier et lui retourne son titre avec une commission et garde le reste du bénéfice.

Un short en bourse, c’est une pratique restée longtemps sous le coup de l’interdiction en France à cause de ses risques. Il faut attendre 2011 pour voir reprendre ces ventes à découvert, avec de lourdes dispositions qui encadrent la pratique.

A découvrir également : Pourquoi ROA est mieux que ROE ?

Un short en bourse : pour quel but ?

La première raison qui explique cette pratique de vente à découvert est qu’elle permet d’investir malgré la baisse des cours des actifs. Que personne ne dépense parce que la tendance sur le marché est baissière représente une perte pour les initiateurs. Avec la stratégie de short, les portes s’ouvrent pour les petits investisseurs qui ne veulent pas courir de gros risques. Ils se replient quand les tendances deviennent haussières. On parle de hedging qui est tout le contraire de la position longue à découvert.

Les objectifs du short en bourse sont de deux ordres. Il permet de réaliser des bénéfices rien que sur un pronostic baissier ou de couvrir l’investisseur du risque de variation des cours.

Short en bourses : quels sont les risques ?

Si vous effectuez une vente par SRD, vous courez de gros risques. Vous empruntez les titres sans payer le courtier, mais en versant juste une commission. Si le cours au lieu de baisser comme vous l’avez prédestiné augmente de valeur par contre, l’investisseur doit payer sa dette.

Ensuite en présence d’un trading dit automatique pour la vente à découvert, les logiciels peuvent afficher des différences de cours assez serrées sur une bonne période. Ce qui ne va pas en votre faveur.

Enfin, les spécialistes déconseillent aux investisseurs débutants de se servir de la technique de levier. La raison de cette recommandation est simple : elle peut toute aussi réduire vos gains comme elle est capable de les augmenter.