Auto-entrepreneur et salarié : le cumul est-il possible ?

Vous êtes salariés et vous voulez arrondir vos revenus en vous lançant également à votre propre compte ? Vous voulez savoir s’il est possible de cumuler l’entrepreneuriat et le salariat ? Suivez-nous dans cet article pour le découvrir.

Le cumul Autoentrepreneur et salarié

En tant que salarié, il est tout à fait possible que vous deveniez auto entrepreneur. En effet, le statut d’auto-entrepreneur et celui de salarié sont compatibles. Grâce au statut d’auto-entrepreneur, les salariés peuvent donc se lancer dans une nouvelle activité à moindre coût.

A voir aussi : Comment gérer une entreprise individuelle ?

Ainsi, le cumul de ces deux statues se matérialise par la création d’une microentreprise par le salarié. Celui-ci devra s’acquitter des cotisations sociales et de charges fiscales en fonction du chiffre d’affaires réalisé.

Par ailleurs, notez que le cumul des deux statuts ne nécessite aucune demande ni autorisation. Cependant, vous devez informer votre employeur du projet de créer votre micro entreprise. Notez que l’employeur n’a pas le droit de s’opposer à votre projet à moins qu’une clause (clause d’exclusivité) du contrat que vous avez signé avec lui le stipule. En dehors de cette condition, il en existe d’autres que vous devez absolument respecter avant d’effectuer le cumul.

A lire également : Pourquoi le nom Pomodoro ?

Quelles sont les conditions pour cumuler salariat et auto-entrepreneur ?

Voici quelques conditions à respecter pour cumuler le statut de salarié et d’auto-entrepreneur.

D’abord, la première condition est l’absence d’exclusivité. Avant de vous lancer, vérifiez qu’aucune clause d’exclusivité de votre contrat de salarié ne vous empêche de vous lancer à votre propre compte. Ensuite, la deuxième vous oblige à exercer votre activité en dehors des heures de travail. En effet, vous ne pouvez pas exercer votre activité durant les heures de travail dans le but de ne pas empiéter sur votre contrat de travail.

La troisième condition consiste à ne pas utiliser les moyens de l’entreprise. Aussi, vous ne pourrez pas utiliser les ressources de l’entreprise au profit de votre micro entreprise. Si vous en demandez l’autorisation à votre employeur et qu’il accepte, vous pourrez les utiliser. Au cas contraire, cela constitue une violation de la clause de confidentialité.

Aussi, pour que le cumul soit possible, il doit y avoir absence de concurrence déloyale. L’activité que vous voulez exercer ne doit pas être en concurrence avec celle de l’employeur. Vous êtes donc tenu à une obligation de loyauté avec ou sans clause de non-concurrence dans votre contrat. Pour finir, vous ne devez pas effectuer des prestations de services pour votre employeur. N’hésitez donc pas à vous lancer tout en respectant les conditions.