Tu moi Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
d'Alain Turgeon - La fosse aux ours
 

Les livres d'Alain Turgeon tiennent autant du roman que de l'expérimentation littéraire, du journal nombriliste ou du recueil de poésie.

Lorsqu'on comprend qu'il est venu du Québec, fuyant une carrière d'ingénieur qui l'angoissait, on se dit que le québécois, c'est plein d'inventions et d'expressions désuètes qui confèrent une nouveauté rafraîchissante. A se demander si le pays n'a pas été colonisé par des cargaisons de poètes (comme d'autres l'ont été par des religieux chiants à mourir).

Mais non, s'il y a certainement des traces de québécois, l'inventivité de son style lui est propre. Ses livres sont truffés de trouvailles qui vont du calembour rigolo ("l'homme qui murmurait à l'oreille des cheveux") au raccourci minimaliste.

Car il ne faut pas chercher dans une trame narrative fournie, un suspens ou dans d'autres traits du roman les raisons d'acheter et de lire ses livres. TNT, par exemple, n'a aucune structure, juste le mélange d'un thème et de l'acte d'écrire sur ce thème. Tu moi en a à peine plus : on distingue deux sous-histoires sans autres rapports qu'une supposée autobiographie.

Bref, sans trop savoir pourquoi, j'achète ses livres dès que je les croise. Peut-être parce cet écrivain-là ne sait pas où il va, mais qu'il y va et qu'il croisera peut-être quelque trait de vraie création.

 
LN
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés