Soléa Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
de Jean-Claude Izzo - Série Noire
 
Solea est le troisième tome des aventures de Fabio Montale, l'ex-flic marseillais raconté (plutôt qu'inventé) par Jean-Claude Izzo. Une fois encore, après Total Kheops et Chourmo, Izzo nous enchante par sa peinture douce-amère de Marseille. Est-ce à cause des réminiscences de mon enfance provençale que les histoires d'Izzo me paraissent si directement en prise avec la vie chaude et véritable du bassin de la Méditerranée (comme pour Les Marins perdus) ? Il faudrait pour en être sûr avoir l'avis autorisé d'un barbare du nord (au-dessus de Valence par exemple), mais je crains fort que l'analyse d'Hélène (l'inspecteur de police qui cuisine Montale dans le livre) sur la lente destruction du Sud par le Nord ne l'empêche d'avoir un jugement objectif...

Mais l'essentiel du roman n'est pas là. Ce roman-ci est tragique. La mort y rôde partout, elle frappe même ceux qui deviennent au fil du roman les personnages les plus chers à notre coeur. Certains passages sont d'une tristesse à pleurer, aussi triste que la vision du monde de Montale, qui voit la douce chaleur de cette vie méditerranéenne se dissiper dans la violence du mal qui gangrène notre civilisation, mal du crime organisé, de la violence aveugle, de l'intolérance, du racisme quotidien. Il est difficile de dire qui est le plus poignant de l'action proprement dite du livre, en forme de tragédie classique, ou de la philosophie du pessimisme qui y est professée. Les réflexions intimes de Montale, nourries de culture classique et marseillaise, me font penser aux progressions intimistes de Matt Scudder - le héros de Huit millions de façons de mourir - à cause de la tristesse, du désarroi et du pessimisme tempéré d'espoir en l'amour qui s'en dégage. D'ailleurs ce n'est pas la seule similitude entre les deux ex-flics alcooliques et terriblement humains. Block et Izzo sont les peintres impressionnistes d'un monde en décomposition morale (qui n'a jamais été moral ?).

Ne lisez pas ce livre sans avoir lu les deux précédents, les trois tomes sortent actuellement en coffret...

 
PmM
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés