Philosophie Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
de Karl Marx - Folio Essais
 
Il est une dichotomie usuelle aux lecteurs de Marx qui consiste à distinguer des oeuvres dites de jeunesse - qui relèvent de la philosophie politique - et des oeuvres postérieures qui embrassent de plus vastes champs : économiques, sociologiques... . Folio réédite ces oeuvres de jeunesse (en gros les 'manuscrits de 1844') en un gros pavé qui fait très élégant sur une étagère (entre Oui-oui le décapiteur et Conan à la fête). Il faut bien reconnaître que tout cela n'est pas très digeste mais c'est tout de même très intelligent et surtout, cela met en oeuvre une méthode de réflexion, une distanciation à l'objet - une objectivité ? oui - qui laisse baba les anti-marxistes (Ah oui, un truc pour crâner en société : "marxiste" est devenu péjoratif et synonyme de "stalinien" - le mister Hyde local -, et les gens biens qui lisent Marx sans pour autant sombrer dans le ridicule ou l'alcool, comme Derrida dont le Spectres de Marx est émouvant, sont des marxiens et cela n'a aucun rapport avec X-files). C'est pour cela qu'il nous faut être sérieux pour dire et redire que ces textes sont à lire en priorité, d'abord parce qu'ils font l'unanimité de ceux qui les ont lus, marxistes ou pas, ensuite parce qu'ils ne sont pas si compliqués que ça et surtout parce que c'est très actuel et donne de bonnes clés pour comprendre certaines choses qu'on cherche encore aujourd'hui à cacher le plus discrètement possible. Vous pourrez ensuite pénétrer Le Capital la tête haute, et avant de dévorer les trois tomes de la Pléiade consacré à Marx, vous écrier d'une voix enfin libérée : "J'ai tout compris !".
 
EM
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés