Mélancolie des immortels Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
de Walter Jon Williams - Flammarion
 
Les Shaas sont les fondateurs d'une civilisation basée sur une règle fascistoïde, la Praxis. Conquérants et technologiquement très avancés, les Shaas ont soumis plusieurs races galactiques dont les humains, et ont formaté les cadres de ces races en instituant une pairie et une aristocratie destinées à assurer le contrôle social et la conservation de la Praxis. Puis par désœuvrement d'immortels, ils ont commencé à mourir : le roman de Walter Jon Williams commence au moment où le dernier des Shaas se décide au suicide, entraînant avec lui dans la mort les représentants de ses familles protégés.
Sur ce tableau, Walter Jon Williams brosse le portrait d'une société complètement contrôlée par la Praxis, dans toute la rigueur de son application mais aussi avec les doutes et les flottements de ceux qui la subissent : bref, le portrait exact d'un société où la loi fasciste ne rencontrant plus d'opposition est devenu la règle commune, les liens de protection et de services mutuels entre oligarques tenant lieu de contrat social. Tout cela est mis en place par petites touches très réussies, à travers les tribulations des deux héros de l'aventure, dont l'arrivisme exploitant les règles sociales de la Praxis est au fond complètement normal dans une telle société.
Quand le dernier Shaa meurt, l'impensable -au sens de la Praxis- mais prévisible arrive : une race tente de prendre le contrôle de l'empire et de le soumettre par la ruse et la force. Arc-boutés sur les restes légalistes de la Praxis, les humains et les autres races résistent . Les combats galactiques se succèdent avec pour une fois une description très réaliste des problèmes posés par les accélérations et les décélérations des vaisseaux. Le premier tome s'achève sur des revers et des victoires pour la coalition fasciste, qui sont ici les gentils. Bizarre, non ? On espère pourtant leur victoire. En tout cas, on attend le tome suivant avec impatience !
 
PmM
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés