Les seigneurs de l'instrumentalité Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
de Cordwainer Smith - Pocket
 
Certes, l'ouvrage est déroutant. On hésite constamment entre le roman et le recueil de nouvelles. Les premières histoires entretiennent entre elles un lien si faible qu'on opte de prime abord pour le second. Mais voici qu'au détour d'un dialogue, un personnage déjà rencontré fait sa réapparition. Et puis, au fil des pages, le tableau d'ensemble commence à se dessiner. Cordwainer Smith construit sa légende, celle d'une humanité qui, quinze mille ans après la bombe, semble enfin avoir compris deux ou trois choses. Oh, bien sûr, elle voyage désormais dans l'espace. Bien sûr, elle possède une technologie de rêve, qui ne surprendra pas les amoureux de l'âge d'or des années soixante, les spécialistes de hard science. Mais ils n'y retrouveront pas ce poli impeccable, cette parfaite cohérence qui fait la beauté d'un Dune. Cette humanité-là est fragmentée, dispersée aux quatre coins de la galaxie, amnésique et en perpétuelle recherche d'elle-même. Son immortalité lui pèse. Son bonheur béat menace de l'engloutir. Et les Seigneurs de l'Instrumentalité, héros sans pouvoir, sont en lutte perpétuelle contre les mirages de la technologie.
C'est que partout, la vie repousse sous les tentatives pour en maîtriser le déroulement. Le stroon, drogue de l'immortalité, ne se développe que sur de gigantesques moutons malades, que la sélection génétique eût dû impitoyablement éliminer. Les puissants de ce monde eux-mêmes sont des rescapés d'une mort à laquelle les promettait quelque tare congénitale. A l'inverse, les avancées technologiques (comme la découverte du voyage à la vitesse de la pensée) ou sociales (ainsi de la " Redécouverte de l'Homme ") ne se font qu'au prix du sacrifice de dizaines de vie.
Si l'on ne peut pas qualifier Smith de désespéré, le moins que l'on puisse dire est que son optimisme n'est pas là où on l'attend d'ordinaire en science-fiction. Mais ne vous y trompez pas. Les Seigneurs de l'Instrumentalité ne sont pas un n-ième Meilleur des Mondes. Ici, pas d'utopie. Pas d'univers fantaisiste, pas d'idéologie à l'échelle de l'humanité. On n'y trouve qu'une réalité bien humaine, dans tout ce qu'elle a de tragique, de sordide et de drôle.
Ah, un dernier détail. Comme tous les chefs-d'œuvre en péril, vous aurez du mal à le trouver chez votre libraire, surtout si celui-ci est la FNAC. Le mieux est sans doute de fouiller les bouquinistes (du moins leur magasin), ou de le commander.
 
FXS
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés