Haute Fidélité Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
de Nick Hornby - 10x18
 
Bon, prenons le cas d'un gars anonyme qui vient de se faire larguer par sa chérie. Il court passer quelques jours au soleil chez des amis de confiance pour retrouver le moral et penser à autre chose. Dès la première nuit, malgré l'alcool et la fatigue, le sommeil ne vient pas ; dans sa tête, 150 000 questions toutes plus monstrueuses les unes que les autres tournent en rigolant. Pour tromper ses insomnies, il demande à son hôte un bouquin. L'hôte, qui ne sait pas très bien lire (il suit encore avec le doigt), n'en a qu'un (et sale). De plus, il paraît réticent à le confier à son vieil et malheureux ami, mais bon. La nuit venue, notre pauvre gars anonyme attaque le bouquin : c'est l'histoire d'un mec qui vient de se faire larguer. Bon, bon. On pourrait s'attendre au pire, comme l'hôte lui-même, mais c'est le meilleur qui surgit, merci, merci Nick Hornby.
Cette histoire n'est pas la mienne (je n'ai pas de problèmes de couple : je suis hermaphrodite), mais ce livre a contribué à l'admirable redressement de cet ami anonyme. Il est très drôle. Il décrit très bien les femmes et encore mieux les hommes, mais c'est dans les rapports entre les deux qu'on s'amuse le plus. Peut-être ne fonctionne t-il surtout avec les hommes malheureux ? En tout cas, il leur fait grand bien : on achève ce livre apaisé et serein, puis on appelle son ex en riant pour lui dire qu'on a même pas mal.
 
EM
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés