Effroyables jardins Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
de Michel Quint - Editions Joelle Losfeld
 
C'est un tout petit livre, une nouvelle XL... Disons, un petit texte, plutôt. Fiction, hommage ou témoignage ?
Ca commence par une espèce de fait divers où l'on nous affirme que, lors du procès Papon, un clown a tenté d'entrer dans la salle d'audience. Puis on bascule 40 ans en arrière, puis plus loin encore, en pleine deuxième guerre mondiale, dans la résistance.
Drôle de mélange, non ? De surprenant, ce texte devient étonnant, puis haletant, et enfin si émouvant que je n'ose pas en révéler plus. Cette petite histoire de clown, ce mélange de rire et de peur, de dérision et d'horreur m'a vraiment touché. On a le sentiment d'un tout complet, où se mêlent les différents ingrédients qui font une histoire, une vraie.
Et d'ailleurs, cette histoire est-elle vraie ? Ce livre est délié à Bernhard Wicki, l'un des héros de l'histoire. Se peut-il alors que ce soit une fiction ? Non, la dédicace est bien réelle ! On ne dédie pas un livre à un personnage de fiction ! Ce ne serait pas logique. C'est donc un témoignage, une histoire vraie, un parabole extraordinaire, un exemple de ces petits actes de rien du tout, de ces rencontres qui altèrent une guerre, qui bouleversent une vie...
 
LN
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés