Réflexions sur les rapports entre l'homme, la machine,  l'art , la littérature, les sciences et les outils informatiques...
Atelier de Pièces Détachées Pour Oeuvres de Fiction Littéraire (expérimentations de littérature hypertexte et java).
Notes de lectures et critiques de romans et de bandes dessinées récents.
Nouvelles sur un thème imposé.
Les Aventures Virtuelles d'Etres aussi disparates que le Teckel ou le Cadre Supérieur.
Textes poétiques.
Récits de voyages réels et imaginaires.
Nouvelle coopérative : un épisode à chaque numéro.
Dérision, sarcasmes et bonne humeur.
Vous cherchez une idée de bouquin ? Découvrez nos dernières lectures...
Sélection de liens, magazines électroniques.
Profitez de notre abonnement gratuit.
Tous les numéros de KaFkaïens depuis 1997.
Rejoignez l'équipe de KaFkaïens.
Galerie des auteurs.
Rechercher des textes sur l'ensemble du site de KaFkaïens Magazine
Abonnez-vous à la lettre de  KaFkaïens Magazine


 
Récits de voyages réels et imaginaires...
 
Ile de Pâques, Jour 2 par PmM
La première nuit. Comment dire ?
C'est une nuit absolument semblable à toutes les autres nuits, dans une chambre d'hôte au confort sommaire. Pas tout à fait semblable, cependant, car il s'agit de ma première nuit sur une île du pacifique ; j'essaie d'imaginer que le bruit du ressac que j'entends par la fenêtre ouverte est celui qui a bercé les oreilles des explorateurs de mon enfance, mais rien à faire.
 
Ile de Pâques, Jour 1 par PmM
L'île de Pâques : je croyais à un voyage absolu. J'avais commencé à écrire, à ce moment, la relation de ces moments perdus au fond du Pacifique. Je souhaitais des textes inspirés, des envolées lyriques. Et puis, après cette introduction, plus rien ne m'était venu. Ce voyage n'existait pas. Un non-voyage. La découverte de la mort, d'une terre morte, nonobstant les habitants charmants du lieu...
 
Recensement des rêves de Paris (1996-2003) par XH
1er décembre 1996, Paris.
Balade dans le Bois de Vincennes, qui est en fait une campagne, avec une route, de l’herbe, un petit lac, une maison… Nous y sommes entrés, deux garçons, une fille et moi, par une grande porte en fer. Nous n’avons pas le droit d’y être. Il fait beau à la campagne, & les routes sont sinueuses, & montent et descendent. A un endroit, à côté de la haie d’une maison, nous nous cachons car la police arrive...
 
Zürich par LL
Spontanéité
L’idée que les Japonais de retour de voyage d’affaires doivent remplir un « rapport d’étonnement » me séduit. Poétique, un brin désuète, elle manifeste une tentative maladroite et presque touchante de briser cette insularité géographique parfois pesante. S’étonner, non pas spontanément, mais méthodiquement et avec rigueur. La surprise est obligatoire et bureaucratique, pour le bien d’une nation frappée d’un syndrome d’Asperger collectif...
 
Soulac sur mer par PmM
Notez le « sur mer », s’il vous plaît. Il fait toute la différence. Il marque d’un trait (Soulac/mer) une certaine noblesse revendiquée des stations balnéaires anciennes qui au début de l’autre siècle accueillaient les belles autos de ces messieurs négociants en vins et les maillots à froufrous de leurs femmes parées d’or...
 
La recette des Champs-Elysées par XH
Pour réussir des Champs-Elysées à coup sûr, suivez ces conseils.Prenez l’été, et soyez invités à une fête dans l’appartement du père d’une copine d’une amie d’une très bonne amie, dans une petite rue perpendiculaire aux Champs-Elysées. Oubliez que vous êtes dans ce quartier et passez une agréable soirée. Les gens sont sympathiques et d’horizons variés, la musique aussi et tout le monde danse.
 
La fracture culturelle par LN

En Inde, tout le monde prie, tout le temps. A l'entrée des temples, la foule se presse en permanence, pour aller faire sa dévotion quotidienne au dieu local, et repartir avec la tika entre les yeux. La force de la religion hindoue reste un mystère pour le voyageur qui l'approche. Cette religion n'a aucun pouvoir central, aucune autorité ne veille à sa pérennité. Pourtant, depuis plus de 3000 ans, elle persiste....

 
Carnet de route numérique par LN
Comme d'autres tiennent leur journal intime, je consigne régulièrement des événements de ma vie. Ce qui se passe m'importe peu. Les actions, les faits, les paroles, les gens que je croise, ou qui partagent un peu de ma vie, rien de tout cela ne m'intéresse. Seuls les lieux comptent. Penser que mon corps et tout ce qu'il contient de connaissances, de souvenirs, que tout cet énorme ensemble puisse réellement se mouvoir dans l'espace, voilà qui n'a jamais cessé de me sembler miraculeux....
 
Mes Toilettes préférées par XH

Mes toilettes préférées, à Paris, ce sont celles des studios de répétition Luna Rossa. D'ailleurs, le Luna Rossa, c'est l'endroit que je préfère à Paris pour répéter avec un groupe. Tout près de l'endroit où la rue du Chevaleret est chevauchée par la rue de Tolbiac, on sonne à une porte cochère qui porte une minuscule plaque en plastique " Luna Rossa ", et la porte s'ouvre sur une longue cour, des anciennes écuries sans doute. ....

 
Hong Kong Stories, fin par PVK
Le drapeau de Hong Kong rouge sang, avec sa fleur blanche éclatée au milieu...
 
Dario et Angel par JH

La première fois que j'allais vendre des aquarelles à la Boca, je fis connaissance tôt le matin de Dario et Angel, deux gamins du quartier. Il furent mes assistants toutes la journée....

 
Hong Kong Stories, troisième partie par PVK
De mon nouvel appartement, je vois un rectangle de mer sur lequel passent les bateaux. J'entends dans la pièce voisine les échos de la télé hongkongaise. J'ai fini par m'y mettre finalement, au cantonnais. Il y a des jours où cette ville m'épuise jusqu'à l'os. Ces figures de plâtre, mais la mer, le ciel, les montagnes…
 
Le Port de la Boca par JH

Le port de la Boca connut son apogée dans les années 20, 30.
Aujourd'hui c'est un cimetière de navires ; de la tôle renversée dans des eaux polluées, noires. J'ai exploré ces vieux bâteaux avec mon ami Zeblack, un dimanche pluvieux...

 
Transit Hôtel par DH

On ne reste que cinq heures dans cet hôtel… Je tire à moi la couverture jetable… Les rizières ! Je vole au-dessus d'un océan de brins verts étincelants bordé de montagnes en pains de sucre, sur des kilomètres… Les rizières, à n'en plus finir ! Les vois-tu aussi, Carole ?...

 
Journal mexicain par XH

23h45 México DF llegada (un océano, una gelatina de luz naranja en puntitos dentro de la oscuridad, desde el avión). Charla corta con una pareja joven ("no hay ambiente universitario en México")...

 
Hong Kong Stories, fin de la deuxième partie par PVK
"Et tu crois que Hong Kong n'est pas en train de devenir communiste ? Laisse-moi rire. Je vais te dire : ma femme travaille dans une école chinoise, elle a de plus en plus de procédures à suivre, de plus en plus de rapports à faire. L'envahissement par la paperasse, le contrôle, si c'est pas un signe ça, que nous entrons en terre communiste ?...
 
Rugby Pampa par JH

A Barcelone, j'ai connu Coqui Moreno, argentin trentenaire qui jouait avec moi dans l'équipe des Enginyers. Il me parla de Cordoba, "la ville où les femmes sont les plus belles du monde" et où Che Guevara joua au rugby...

 
Pumas par JH
A Barcelone Jordi, journaliste catalan et troisième ligne (le grand barbu des photos précédentes) m'a donné, avant mon départ, une interview qu'il avait faite d'un chef montonero exilé en Catalogne et un livre sur les Pumas.
 
Au Bouillon par PmM

C'est un endroit bruyant, comme une mer de rires, comme une mer de cris, de voix croisées sous les piliers de bois. C'est un mer de bruits habitée de fureurs, et de courses rapides, et de nages fuyantes...

 
Naples par DH

Sur l'île de Proscida, près du fort, il y a un petit port de pêcheurs. On s'assoit sur le quai, à la terrasse d'un modeste bar-restaurant, devant les barques colorées, des petits bateaux de pêche, les filets couleur rouille qui sèchent au bord de l'eau...

 
Santa Fe et le Desnivel par JH

Je rentrais de l'entraînement tard le soir. Parfois, je prenais le bus, mais la plupart du temps un coéquipier me déposait dans le centre ville. Je marchais souvent de longues distances dans la nuit de Buenos Aires...

 
Istanbul par DH

Istanbul n'a rien a voir avec la ville que décrivent Nerval ou Loti. Il y a encore cinquante ans, avant la crise chypriote, on pouvait encore peut-être reconnaître la ville dans les textes des voyageurs du XIXème siècle. Aujourd'hui, les beaux quartiers cosmopolites de Pera, de Galata, de Fener, ne sont que des ruines, des fantômes de ce qu'ils ont été....

 
Un intérieur suédois par PmM

Je n'avais pas vraiment choisi d'aller en Suède ; choisit-on de son plein gré d'aller sur l'eau aventureuse vers le Nord dangereux et glacial ? Si notre merveilleuse civilisation moderne réussit sans grande peine à assurer le confort physique du voyageur, que peut-elle contre le froid qui gagne sourdement de son coeur à la pensée du Nord Sauvage ?

 
Panama par AM

Le bus de David à Bocace Del Toro est comme tous les autres. Avec la Vierge en statue et des autocollants à la gloire du Christ. Des grigris, des froufrous et la musique en fond, toujours la même d'ailleurs - Brazil, Venezuela, Panama, Columbia. Il passe beaucoup de monde dans ce bus. Mais je ne peux pas dormir...

 
Hong-Kong Stories par PVK - Février 2003
Déjeuner en terrasse, à l'université. Il fait beau, comme toujours. La lumière est si intense qu'elle forme comme un bloc de clarté vibrante entre les montagnes. Les arbres du campus agitent leurs bras sous le soleil qui les bleuit. Dans les galeries, des fleurs rouges en pots jettent des notes éclatantes. Mais ce qui est nouveau, c'est le silence. Souverain, triomphant. Même le flux et le reflux des conversations fait encore partie de ce silence...
 
Ne faites pas de safaris ! par LN

Sur la route de Nairobi à Arusha le touriste est frappé par le spectacle qui se déroule sur la droite. Sur l'une des seules routes goudronnées du pays, le bus longe un "petit" parc national. Sur la droite, court quelque chose que le touriste lambda n'a jamais vu et qu'il n'était pas préparé à voir. Il court à la vitesse du bus, des heures durant, sans s'arrêter. Le paysage infini des hauts-plateaux africains...

 
Hong-Kong Stories par PVK - Mars 2003
Il faisait chaud, nous avions déjà beaucoup travaillé. Je prépare deux verres de jus d'orange et j'en tends un à la femme de ménage. Elle hésite longuement, elle me sonde du regard, elle le prend, me sourit. J'ai du mal à me remettre de ce sourire...
 
Hong-Kong Stories, deuxième partie par PVK
Il se passe depuis quelques jours plusieurs événements curieux qu'il serait juste de consigner ici. De l'avis général, ces événements sortent un peu de l'ordinaire, du moins l'ordinaire d'une ville verticale ordinaire telle que Hong Kong. Une ville plutôt laide d'ailleurs, comme nous avons déjà eu l'occasion de le dire...
J'aimais bien les cafés. Le petit déjeuner-journal était souvent le seul luxe que je me permettais...
 
Hong-Kong Stories par PVK - Octobre 2002

Retour de Pékin. C'est drôle comme on se fait toujours une image à partir de morceaux découpés sur une réalité qui les dépasse. Ainsi de la Chine, on ne voit jamais que la place Tienanmen, la Cité Interdite et la Grande Muraille. Jamais ces avenues tracées au cordeau par le pouvoir central, bordées d'hôtels et de centres commerciaux. ...

 
Guildford, Surrey par EM
Pour des raisons qui ne regarde que moi, je passe beaucoup de temps à Guildford, Surrey. Je peux cependant vous dire qui j'y suis bloqué de longues journées, à tout moment de l'année. En quelques heures, on a fait le tour de la ville : deux rues piétonnes et historiques, trois bouquinistes, quatre cimetières gothiques et moussus à souhait et l'on recommence la même visite...
 
Hong-Kong Stories par PVK - Novembre, Décembre 2002
Le temps est brouillé ce matin. Le ciel est blanc et la mer gris-bleu. Le taxi file sur l'autoroute. Poursuivant une trajectoire parralèle, un petit bateau en forme de panier fend lui aussi la pluie fine qui nous brouille à tous la vue. A l'horizon, on ne distingue même plus les montagnes. On a l'impression que les buildings se sont détachés de l'air opaque comme des copeaux d'acier. Une étrange paix flotte dans l'air...
 
Argentine 4 : la Costanera Norte par JH
Pour aller à mes entraînements presque quotidiens, je longeais avec mon sac de sport le parc San Martin aux arbres majestueux. Je saluais la tour des anglais, copie de Big Ben, devant la gare de Retiro, et je prenais le bus n°45, qui suivait le Rio de la Plata vers la cité universitaire et le Liceo Naval, mon club...
 
Hong-Kong Stories par PVK - Janvier 2003
Hong Kong l'hiver. Journées froides et grises, lumineuses et ensoleillées. Les mêmes visages, mais le corps emmitoufflé. Au milieu de cela, le souvenir de Paris s'ouvre comme une vieille blessure. Et pourtant, j'ai détesté la vie dans cette ville quand j'y suis revenue. Cette accumulation d'ordures, seul signe manifeste du passage à la nouvelle année...
 
Hong-Kong Stories par PVK - Mai 2002

Hong Kong vue d'un tramway. On traverse la ville, les pancartes pendent, chargées d'ampoules, d'idéogrammes. La foule se presse. Il faut porter son regard plus loin, vers le ciel - le ciel et au loin les nuages qui se reflètent sur les gratte-ciels, variation en mode mineur sur la ligne plus pure de la baie où se profilent les bateaux amarrés dans le port...

 
Argentine 1 : le Tigre de la Boca par JH
En se promenant avec François, nous sommes tombés nez à nez avec ce tigre, sa tête de fauve posée sur un mur à deux mètres du sol. Nous étions à la Boca, quartier populaire de Buenos Aires, célèbre pour son club de foot et pour son "Caminito" touristique...
 
Hong-Kong Stories par PVK - Juin, Juillet, Août 2002
Un aigle passe devant mes fenêtres. Il est bientôt caché par l'angle d'un immeuble, mais j'aperçois son ombre sur le sol de la rue. L'aigle tourne entre les tours, puissant et serein. Il passe si près de moi que je distingue chaque plume de ses longues ailes brunes, son bec crochu, son œil perçant. Puis il s'en va, vers la colline aux grands arbres verts...
 
Argentine 2 : le Tortoni par JH

Voici ce que dit Manuel Vasquez Montalban dans ue aventure de Pepe Carvalho : "C'est son premier café. Il s'appelle Tortoni et, en prononçant, Alma semblait prononcer le nom d'un temple. Avenue de Mai, pierres, oeils-de-boeuf peints, lumières embaumées par les bois sculptées et les motifs peints au pochoir, miroirs romantiques, tapisserie de cuir rouge...

 
Hong-Kong Stories par PVK - Août 2002
Personne ne reste plus de trois ans dans cette ville. Hong Kong, femme mal aimée, incomprise. On en tire ce que l'on peut et puis on l'abandonne. Mais derrière soi déjà, d'autres prétendants s'avancent, en rangs serrés...
 
Hong-Kong Stories par PVK

On tue les chiens errants dans cette ville où les rares mendiants sont prosternés sur le sol, comme écrasés par leur propre indignité. Plus Las Vegas que New-York. Une Mahagonny chinoise, c’est-à-dire sérieuse jusque dans le vice, jusque dans le jeu...

 
La Cuite Mongole par LN
Quelques que soient les différences entre les peuples, quelques soient les distances, il est des traits qui relient les hommes, qui peut-être contribuent à définir ce qu'est l'humanité. En avril 2002, pour moi, ce fut, euh... l'alcool.
 
Brasil, Brasil textes et dessins par JH
Les premières pages d'un carnet de dessin au Brésil. Je ne connais que le Sud du pays, où la diversité des communautés me surprit : des Allemands dont les villages dans la jungle luxuriante du Santa Catarina semblent sortis de Bavière mais aussi des Japonais, des Ukrainiens, des Syriens, etc...
 
Voyage à Angkor par PmM

Je marche dans la jungle au soleil couchant entre un mur disloqué par les racines serpentines d'un arbre argenté et un amas de pierres taillées couvertes d'une ronce délicate. Les cris furibonds d'animaux invisibles saturent l'air humide. Le soleil rouge perce le feuillage d'une lumière dorée qui éclaire violemment des détails...

 
Dans le métro par PmM

Je m'étais levé ce matin-là une question en tête, une de ces questions de parisien usager des transports en commun de la capitale. Depuis mon aménagement à Paris, la routine quotidienne n'avait jamais amoindri le caractère magique du plan du métro, et l'enchevêtrement des lignes me laissait encore rêveur. Cette rune complexe possédait-elle une sens ?

 
Tombouctou n'existe pas par PmM

Tombouctou n'existe pas. Il faut aller marcher entre les maisons de pierre et les mosquées de terre, arpenter les places désertées, explorer les marchés grouillants, errer entre le fleuve et le désert, flotter entre le sable et le sable, il faut être allé à Tombouctou pour comprendre la totale non-existence de cette ville.

 
L'enfer de Hong Kong par LN
Qui a bien pu construire Hong Kong ? Des êtres humains ? Certainement pas! On n'atterrit plus au ras des immeubles, à Hong Kong. On ne risque plus de se retrouver en bout de piste, le bec dans l'eau. Les gratte-ciels ont trop poussé, il faut voler plus haut...
 
Senegal (II) par FXS
Qui ne veut pas croire au principe d'Heisenberg peut aller au Sénégal. Par exemple. Tous les occidentaux à s'y être rendus en ont ramené le même mot : Toubab. Le Blanc.
 
Lisbonne la douce par PmM
A trop rêver d'aller au loin trouver les traces des voyages qui m'avaient fascinés pendant mon enfance rêveuse, à trop vouloir connaître et savoir les arrivées exotiques de ces voyages, j'avais oublié leurs départs, comme j'avais oublié les hommes qui avaient navigué sur des mers ignorées...
 
Promenade au Père-Lachaise par PmM
Une promenade lente au cimetière parisien du Père-Lachaise n'a jamais rien de morbide. Les chemins pavés que l'on parcourt d'un pas silencieux serpentent, bucoliques, entre les stèles qu'un soleil automnal couvre parfois de fleurs d'or en hommage aux inconnus dont les noms s'effacent peu à peu des pierres...
 
Le Peuple des Brumes par OB
Le mauvais temps sévissait dans la région depuis l'aube, ce qui avait contraint le chauffeur de notre car à ralentir son allure. Je ne sais pas où nous l'avions déniché celui-là, mais son engin nous en faisait voir de toutes les couleurs dans les routes sinueuses et mal entretenues au nord de Yangshuo, dans le sud de la Chine...
 
Senegal par FXS
Le jour se lève sur le Sine-Saloum. Nous sommes en Afrique depuis plus de six heures, et nous en découvrons seulement les premiers paysages. Atterrissant de nuit à Dakar, nous n’avions fait qu’apercevoir la silhouette grotesque des baobabs, et celle de ces épineux si particuliers, qui poussent en forme de cône renversé, comme décapités...
 
Valparaiso par PmM
J'étais sur le point d'embarquer pour les îles perdues du pacifique ; il me fallait attendre ici, à Valparaiso. J'aurais pu poser mon sac dans cette ville sans chercher à savoir si elle était vraiment cette cité portuaire et mythique dont le nom enchantait mes navigations imaginaires...
 
Shangaï par PmM
Shangaï. Atterrir à Shangaï est déjà un non-sens. Nous devrions y aborder. Il ne faut pas venir à Shangaï dans l'espoir de confronter la cité mythique que nous connaissons à la réalité moderne. Il n'y a de Shangaï que dans nos esprits lointains d'occidentaux...
 
Ile de Pâques par PmM
Il n'y a plus de mystère à l'Ile de Pâques. Il n'y a plus que la vibration intime de l'île la plus lointaine du monde, où l'on peut encore s'endormir sous la couverture soyeuse des étoiles du Sud, veillés par les ombres immenses des statues pétrifiées...
 
Promenade à Yangshuo par PmM
Dans le sud de la Chine existe une région dont la beauté des paysages a nourri l'art chinois plus que tout autre, dont les images rapportées sont devenus pour nous un certain symbole d'une chine ancienne et millénaire.
 
Retour sur la Rue Dumas par PmM
Peut-être ne connaissez-vous la Rue Dumas que par les quelques mots que nous avions dits d'elle. Peut-être croyez-vous qu'elle n'existe pas...
 
Pékin par PmM
Je ne suis pas chinois.
C'est absolument indéniable, au milieu de tous ces hommes et de toutes ces femmes qui me fixent comme s'il n'avaient jamais vu de visage aussi curieux que le mien, comme si mon nez était un roc, un cap, etc., comme si mes jambes poilues dépassant d'un short trop grand étaient celles d'un Yéti descendu de sa cachette...
 
Machu Pichu, suite et fin par PmM
Nous voilà à présent, après un lever matinal, devant l'entrée du site pour aller assister au lever de soleil sur les ruines incas. Il faut dormir à l'hôtel proche pour pouvoir contempler cet instant, les premiers visiteurs arriveront beaucoup plus tard par les bus lancés à l'escalade de la route impossible...
 
Saint Petersbourg par FXS
...Ciel bleu pétant, champs éclatants de neige, comme aux plus beaux jours de Noël. Pourtant il y manque je ne sais quelle étincelle...
 
Taquile par PmM
L'immense lac Titicaca, calme désert d'eau sur l'Altiplano mythique, est parsemé d'îles de plus ou moins grande taille, dont certaines se déplacent au gré de la fantaisie de leurs habitants....
 
Machu Pichu, Pérou. par PmM
Si vous avez un jour la chance d'aller au Pérou visiter les vestiges de la civilisation Inca et des empires qui l'ont précédée, si vous avez un jour l'opportunité de voir ces lieux qui enchantaient de leurs noms mystérieux les rêveries aventureuses de votre enfance...
 
Lac Titicaca par PmM
Bien sûr, vous aussi avez pouffé nerveusement quand votre instituteur, lors d'une leçon de géographie de votre cours moyen, a prononcé le nom du plus haut lac majeur du monde...
 
Paris, automne (Patagonie) par PmM
Je marche ce matin vers mon travail, au milieu des gens qui ne me voient pas et qui courent vers la bouche de métro que je viens de quitter. Entre les immeubles froids, j'emprunte la passerelle au-dessus de l'autoroute...
 
Mexique par LN
Les descendants des Mayas.
 
République Dominicaine par FXS
Plantée au sud-est de Cuba, étendant ses frontières sur les deux tiers de l’île d’Hispaniola, voici la République Dominicaine...
 
Parakramabahu par MCE
Il y a des mots qui s'installent dans la mémoire, à leur propre initiative, et c'est arrivé à PARAKRAMABAHU...
 
Glaciers argentins par PmM
Au sud de l'Argentine, au pied des Andes, les glaciers argentins se brisent dans les lacs d'eau bleue...
 
Péninsule de Valdès par PmM
Au départ de Puerto Madryn, la route nationale s'effiloche peu de temps après le port minéralier, et l'on se retrouve bientôt sur une piste épaisse de pierrailles entassées...
 
Conte du pompier Pierre par NA
Pourquoi un pompier ? Pierre ne s'en souvenait pas. Oh bien sûr, il s'en souvenait, comme tous se souvenaient de ces instants lucides où leur vie avait semblé leur appartenir....
 
Lignes Imaginaires par EM

J'ai franchi cet été d'innombrables lignes imaginaires...

 
Equateur par PmM

J'ai passé l'équateur. Les étoiles ont changé, l'air tourne sur ma tête plus basse que mon corps en sens inverse collé à l'envers sur la terre plate et...

 
Buenos Aires par PmM

Sous l'aile impatiente de mon avion, Buenos Aires attends mon arrivée comme un puma (évidemment) prêt à m'accueillir les griffes grandes ouvertes...

 
Bahia Blanca par PmM
Dans ces rues irréelles marchent évidemment les fantômes de gens occupés...
 
Tribu 1 par XH
J-F fut lésé. «Clownosse, maigre couillon», mais tout cela pour rire: qui pouvait en vouloir à Nicolas (dit «France Culture»)?; à Laura la brune éhontée...
 
Tribu 2 par XH
La Tour Saint-Jacques est couverte de graffitis: afin d'y accoller le mien, nous nous dirigions, ce jour gris...
 
Tribu 3 par XH
La tribu participe de l'extinction de Paris. Comme de sages petits vieux, notre parole se fait rare et difficile...
 
 
 

Contactez-nous : redaction@kafkaiens.org

KaFkaïens Magazine - © Copyright 1997 - 2008
La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à l'utilisation collective d'une part, et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration.
Tous les textes publiés demeurent la propriété inaliénable de leurs auteurs.