Ce cahier que je montre Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 
Ce cahier que je montre
C’est ma porte blanche
Ces mots écrits
Ce sont les traces
De mes pensées
Mais cette voix
A nulle autre pareille
Elle est comme une griffe sur ma peau
Une roche qui roule et qui m’écrase
Une pluie de pierres sèches
Dans l’eau noire du lac
 
DH
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés