Un peu d'existence Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 
Fermés sur l'espace clos de la nuit claire
Mes pas de rêve et cette lumière insensée

Nous avions suspendu des mots aux étages des rêves
Et la barque dérivait vers les précipices

Une nappe d'étoiles constellée ne réchauffe pas
Le rameur qui dort au lieu de l'effort
Sans pensées sans souvenirs
Sans rien qu'un peu de ça
De ce petit quelque chose
Qui se love dans l'ombre alourdie des sens
Dans l'inconcevable amas de l'être
Plus petit que l'existant
Plus grand cependant que ce rien qui est le temps qui passe sans rien
L'ennui et la poussière des secondes échappées

Comme cet amas d'étoiles sur lequel j'ai soufflé
Comme le halo de vapeur que j'ai exhalé
Contre le miroir de moi
Rien qu'un peu d'existence
Rien que cette chose-là qui se meut dans le devenir

 
DH
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés