Le Port de la Boca Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 
 
Le port de la Boca connut son apogée dans les années 20, 30.
Aujourd'hui c'est un cimetière de navires ; de la tôle renversée dans des eaux polluées, noires. J'ai exploré ces vieux bâteaux avec mon ami Zeblack, un dimanche pluvieux. Tout est abandonné même par les squatters.
 
 
Quinquela Martin, le peintre, en avait fait son thème de prédilection : le port glorieux dela Boca, avant sa décadence.
 
 
Je prenais souvent le chemin du port : certains éléments m'enchantaient, comme cette fresque de Quinquela Martin sur un mur gris, le pont bleu de la voie ferrée sur les navires à l'envers.
 
 
La voie ferrée du pont bleu quitte le port pour s'enfoncer dans le quartier de la Boca etarriver tout près de la place de Los Bomberos et des couleurs moins délavées de Caminito.
 
 
Un peu plus loin : la "Bombanera", le stade de foot des Boca Juniors. Maradona, demi-dieu national a son effigie sur les murs.
 
 
 
 
JH
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés