Comment trouver du pétrole ? Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 
Alors, les petits gars, ça va pas fort ? Vous ne trouvez pas votre place dans ce monde de requins ? Vous végétez seuls et désemparés dans une chambre de bonne (je dis ça comme ça, j'habite dans les égouts) ? Vous cherchez la fortune, la richesse et la gloire ? Vous voulez faire partie de la Jet-Set ? Et comme toujours, qui c'est qu'est là pour vous sauver la mise ? C'est KaFkaïens Magazine, nom d'une pipe en bois ! Parce que nous, la solution, on l'a ! L'essentiel de la rédaction est composé de magnats du pétrole gras et oisifs (vous croyez quand même pas qu'on arrive à faire un aussi beau magazine en travaillant dans des SSII ?). Et croyez-moi, être un magnat du pétrole, c'est super ! On peut faire ce qu'on veut ! Regardez l'autre, là, le russe qu'a à peine trente piges et qui rachète le club de foot de Chelsea, c'est pas beau, ça ? Vous avez pas envie d'avoir votre club de foot ? De racheter le Real Madrid (ou le FC Sedan, c'est moins cher) pour pouvoir vous sélectionner dans l'équipe (je vois ça d'ici : " hé, zizou, la passe, hé la passe… Luis, je suis démarqué, à moi… David, derrière, regarde, la passe, hé, les gars, hé, hé… ") ou l'équipe de France de rugby (" hé, Fabien, la passe, hé la passe… Tony, je suis démarqué, à moi… Thomas (ah non, pas Thomas) Damien, derrière, regarde, la passe, hé, les gars, hé, hé… "). Etre un magnat du pétrole vous permet tout ça, les petits gars, et plus encore ! Alors, me direz-vous la bave aux lèvres, comment devient-on un magnat du pétrole ? Mais en trouvant du pétrole, bande de demeurés ! Et ça, KaFkaïens Magazine va vous expliquer comment faire…
 
 

Qu'il me soit permit avant de rentrer dans les détails techniques de remercier ici celui qui fut mon maître dans mes recherches, celui qui m'a guidé dans les longues heures d'études et les longs voyages d'exploration aux quatre coins du monde, celui qui a fait de moi un de meilleurs chercheurs de pétrole de cette foutue planète, je veux parler de l'Inspecteur Derrick, vraiment, merci beaucoup, c'était super.

Trouver du pétrole ne présente pas de difficultés majeures. Pour tout vous dire, le matériel est d'une simplicité désarmante : une pioche, une paire de gants pour éviter les ampoules, un bidon pour mettre le pétrole et éventuellement un trépan de 50 mètres en titane et une foreuse en diamants, bref rien qu'on ne puisse trouver en soldes chez Leroy-Merlin. Le problème, les gars, c'est : où creuser ? KaFkaïens Magazine, le magazine qui pense à tout, vous donne ses meilleurs spots aux quatre coins de cette foutue planète. Attention, ces renseignements sont exclusifs, pour pas vous faire griller par d'autres lecteurs, je vous conseille de vous précipiter dans un des endroits décrits ci-dessous et de mettre des coups de pioches partout, je suis sûr que ça va marcher.

1. Votre jardin
Qui ne tente rien n'a rien, tel est votre nouveau credo. Aussi pourquoi ne pas tenter le coup de poker par excellence et creuser dans le jardin ? C'est vrai, quoi, doit y avoir plein de trucs là-dessous. Marchez d'un pas ferme, écartez votre femme qui cherche à protéger ses jardinières, et commencez à creuser dans le gazon. Soudain, Titus votre teckel vous attaque à la gorge, le petit salopiaud a cru que vous vouliez voler ses os ! Ecartez-le d'un revers de votre pioche. Continuez à creuser. Toujours rien ? Ecoutez mon vieux, le pétrole, c'est pas à 30 cm sous la surface, faut creuser plus, là. Continuez. Comment ? Une conduite de gaz ? damned, ces salauds de GDF sont passés avant vous ! On s'est fait voler le magot ! C'est pas grave, le voisin n'a pas le gaz, lui… Gnirk-gnirk…

2. Le jardin du voisin
Là, c'est sûr, y'en a plein ! Passez par-dessus le grillage et ravagez la pelouse, brisez les arrogants nains de jardin et le puits en pneu, creusez, creusez ! Ha ha ! Il fait moins le malin ; le voisin avec son jardin ruiné ! Déblayez la terre dans son salon et enfuyez-vous. Pour trouver du pétrole, doit y avoir un meilleur coin c'est sûr…

3. le périphérique à Paris
Entre la porte des Ternes et la porte Maillot, les spécialistes s'accordent à dire que se situent les plus importantes réserves pétrolifères françaises, si si. Allez-y un vendredi soir vers 19h ou un lundi matin vers 7h et attaquez le macadam à la pioche. Ne faites pas attention aux klaxons des jaloux et creusez sans relâche. Comment, une villa gallo-romaine ? Mais on s'en fout ! Tout le monde s'en fout ! Sinon, vous croyez qu'on aurait privatisé l'archéologie préventive ? Ha ha ! Rien à cirer des cailloux romains, nous ce qu'on veut, c'est du pétrole, ouais ! Un mégalithe en granit avec des tas de lettres rigolotes ? Mouais, c'est dur, ça, le granit, remballez tout, on va essayer autre chose.

4. la Chapelle Sixtine
C'est sans doute pas un hasard s'ils ont fait construire ce gros truc comme ça, à cet endroit, ça doit cacher quelque chose, moi je vous dis. Déguisez-vous en prêtre, dissimulez la pioche sous votre soutane et en avant ! C'est trop facile, tout le monde regarde le plafond ! Camouflez vos coups de pioche en simulant une quinte de toux et déblayez discrètement la terre dans les nombreuses vasques. Là, ça y est, on arrive à quelque chose ! Comment ? Un entrepôt de munitions et un réacteur nucléaire ? Ah bon ? Euh… Ecoutez, je crois qu'il vaudrait mieux qu'on se casse… Mais courez, bon sang, faites attention, vous allez vous prendre les pieds dans votre soutane.

5. Le désert irakien
Alors, là, pas de doute. Y'en a plein, tout le monde le dit. Mais va falloir être particulièrement sioux pour s'en emparer. Nous faut un plan, quoi. Vous inquiétez pas, j'ai pensé à tout.
D'abord, faudrait recruter 750 000 hommes, un porte-avions, une centaine de bombardiers et quelques milliers de tanks, ensuite, on y va, on pète tout, puis on dit qu'il faut tout reconstruire, ha la la, c'est mal rangé ici, vous occupez de rien, on s'occupe de tout et hop, ni vu ni connu, on met la main sur l'industrie pétrolifère locale en se faisant financer par l'ONU, c'est pas génial, ça ? Je m'étonne que personne y ait pensé avant, moi.

6. l'Antarctique
Si tous les merveilleux conseils ci-dessus ont foiré, c'est parce que vous êtes nuls, mais il vous reste un espoir : l'Antarctique, C'est bourré de pétrole, là-dessous ! Par contre, faut prévoir de l'équipement : un briquet pour faire fondre la glace, des moufles, un slip en polaire et un club de golf. N'oubliez pas de mettre un pull dans votre sac, le temps change vite ici. Ecartez les pingouins à coup de club de golf, puis faites fondre la glace au briquet pour atteindre le permafrost, attaquez-le à la pioche et à nous le magot ! Si vous avez froid, mettez votre pull, et arrêtez de vous plaindre, crénom. Vous voulez être riche ou pas ? Attention, y'a un pingouin qui pisse sur votre chaussure. Oh! Joli swing, mon vieux ! Faut faire gaffe aussi aux scientifiques norvégiens qui viennent vous les briser en parlant d'un soi-disant "sanctuaire international", ouais, c'est ça mon pote… et toi tu fais une thèse sur les pingouins ? Tu parles, attends qu'on trouve du pétrole et même les pingouins feront des forages… L'or noir dans l'enfer blanc, joli titre, çà…

 
Avec tous ces merveilleux conseils et ces révélations exclusives, si vous arrivez pas à trouver quoi que ce soit, c'est que vous êtes nuls, je suis désolé. Lancez-vous dans le diamant, je sais pas moi, paraît qu'y en a plein en Amazonie, suffit de déporter les tribus locales et de foutre le feu à la forêt…
La prochaine fois, je vous expliquerai comment faire fortune dans le trafic d'armes et d'animaux exotiques (les étudiants devront amener un AK 47, un tatou et un filet à papillons).
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés