Zodiaque Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 
Là-haut, seul ton regard compte.
Tu peux lever le bras, tu ne saisis rien
Que le ciel invisible qui s'étire entre le ciel et toi.

Chaque étoile apporte son soutien,
Et il semble
Qu'elles sont de plus en plus nombreuses
A emplir la nuit
Pour que soit éclairée notre ville céleste.

Demain, quand le soleil grandira sur les champs,
Nous ne serons plus que toi et moi,
Dans un ciel vide et blanc.

 
EM
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés