Argentine 1 : le Tigre de la Boca Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 
En se promenant avec François, nous sommes tombés nez à nez avec ce tigre, sa tête de fauve posée sur un mur à deux mètres du sol. Nous étions à la Boca, quartier populaire de Buenos Aires, célèbre pour son club de foot et pour son "Caminito" touristique ; petite rue colorée, une sorte de Montmartre argentin, qui dissimule à peine la misère du quartier.
 
 
François prit le tigre en photo. Par la suite, j'en fis une petite aquarelle, j'étais très fier d'avoir découvert ce tigre. C'était mon tigre "porteño", un peu comme un lion vénitien. Je l'aimais bien, j'allais le saluer dès que j'allais à la Boca et je le présentais à mes amis lorsque je leur faisais visiter ce quartier qui m'était familier.
 
 
Je ne sais pas pourquoi ce tigre en plastique m'était aussi sympathique. Je devine qu'il s'agissait d'un vieil objet de propagande ayant glissé le long du piquet qui le retenait pour rester bloqué, la mâchoire sur le vieux mur.
Ce qui me plaisait, je crois, c'était son air digne au milieu de cette misère en tôle, l'oeil rivé sur les habitants de la Boca ou de rares touristes perdus. Le regard curieux, les crocs rentrés mais une moue un peu méprisante pour les hommes.
 
 
JH
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés