Hypermiction Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 

En réfléchissant à la notion d'hypertexte, il nous est apparu que la place privilégiée de la mise en réseau de fonctions complémentaires était le corps humain. Nous avons donc voulu revenir à ce lieu, au sens plein du terme, pour y écrire un hypertexte du corps où les liens reprendraient toute leur signification d'interdépendance.

Nous vous proposons donc, organique lecteur de KaFkaïens Magazine, une hyperfiction dont le moins qu'on puisse dire est qu'elle est soumise aux impérieuses nécessités de la nature. Une fois que vous aurez pénétré dans notre Story Scanner, vous aurez l'occasion de sélectionner votre organe préféré (attention, seuls sont concernés les organes participant à la miction)(les autres sont là pour faire joli) et d'avoir accès à ses pensées les plus intimes et les plus physiologiques.
Bonne lecture.

 
Hypermiction
 
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés