une Aile Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 
Pour S.
 

Il ne manque rien, dans une aile,
Rien qu'une courte préhension.
J'ai souvent fini appuyé sur l'aile fraternelle
D'un geai sombre.

Ce n'est rien qu'une aile,
Qui s'étonne presque d'avoir su saisir.

Les quelques océans que j'ai pu regarder
Ne sont au fond qu'une aile.
Une langue de plumes
Qui vous assèche.

J'ai souvent terminé contre l'aile fraternelle
D'un geai sombre.
Rien qu'une aile, souple et légère,
Fabriqué pour le ciel.

On m'a en fin de compte souvent tenu à bout de bras.

 
EM
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés