Invocations Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 

Vous avez besoin de vous débarrasser d'un rival, d'attirer sur vous les regards de la femme aimée, de gagner de l'argent, de triompher d'une épreuve douloureuse, de retrouver une santé dévastée par les abus divers, de sortir d'une mauvaise passe, de vous échapper d'une maison de passes, de vous sauver d'une mort affreuse, d'être le meilleur au monopoly, de ne pas payer l'addition au restaurant, ou que sais-je encore ?

Savez-vous que pour un prix modique, il existe forcément un démon qui peut vous aider, et qui est disponible 24 h sur 24, 7 jours sur 7 pour résoudre votre problème? Si vous avez une âme neuve en état de marche sur vous, KaFkaïens vous donne les indications et les invocations nécessaires...

 

 

Votre problème : votre voisin du dessus s'amuse à répandre des sacs de billes sur son plancher le dimanche matin à huit heures, puis il saute à pieds joints pour faire sauter toutes les billes.

Démon à invoquer : ABADDON le destructeur, chef des démons de la septième hiérarchie, Ange exterminateur de l'Apocalypse, Roi des démons sauterelles.

Invocation : parsemez le sol de sauterelles vivantes. Tapissez les murs de posters géants des migrations de coleoptères. Préparez des offrandes de blé en herbe. Convoquez le démon "O ABBADON, maître des criquets, détruit le nuisible qui fait le con avec ses billes et qui se prend pour une grenouille". Quand Abbadon apparaît, indiquez lui la porte de votre voisin avec vos élytres. L'invocation marchera encore mieux si vous enfilez un déguisement de criquet.

 

 

Votre problème : vous aimez boire un coup, mais vous souhaitez maigrir. Malheureusement, il ya toujours votre ami Dudule ou votre frère Timothée pour vous emmener boire un coup.

Démon à invoquer : PICOLLUS, démon vénéré par les anciens habitants de la prusse, que l'on ne peut adoucir que par une profusion de sang frais humain.

Invocation : prévoyez quelques bonnes bouteilles. Commencez par boire une bouteille de rouge en répétant les incantations sacrées "L'abeille coule" de manière répétitive et accelérée. Continuez par une bouteille de blanc en vous entraînant à rester sur un pied, le coude sur le genou levé, le pouce de la main ouverte sur le nez. Enchainez zavec deux toubeilles de vrouge, rouge et chnatez limne, za chanlon zacrée "En rebenant de Nantes". Du blanc, baintenant et "La digue, la digue !" et puis encore des coups dde vrouge. Quand Bicollus arribe, sevrvez lui un bon coup à boire en le draitant de "paillasson d'Abbadon" ou de "moquette à angelots". Vous ne boirez plus jamais.

 

 

Votre problème : vous aimez marcher dans la rue, mais il y a toujours une saleté de teckel qui laissé une crotte de fort belle facture, et vlan vous marchez dedans comme un gros naze.

Démon à invoquer : MARTHYM, duc aux enfers, grand et fort, il a l'apparence d'un homme robuste, et au derrière une queue de serpent et trente légions lui obéissent.

Invocation : commencez par afficher la photo du teckel à détruire sur tous les murs de votre salle d'invocation. En effet, le démon rentre en rage dès qu'il voit une photo de teckel, et plus rien ne l'arrête alors. Habillez-vous avec une tenue de conducteur de moto-crotte et psalmodiez l'invocation "Wip, wip, wououf, wouf" quatre ou cinq fois en jetant des croquettes contre les murs. Quand le démon apparaît, montrez-lui les photos d'un geste évocateur du tube ramasseur de la moto-crotte. Les sales clebs n'ont qu'à bien se tenir, ah ah ah !

 

 

Votre problème : elle vous a laissé tomber pour ce gougnafier de ramasseur de crottes grassement appointé par la mairie de Paris. La jalousie vous étouffe, et vous voulez vous venger.

Démon à invoquer : SUCCOR-BENOTH, chef des démons eunuques de Belzébuth, démon de la jalousie.

Invocation : mettez vous nu, couvert d'huile odorante, de pétales de fleurs et de lanières de soie, car ce démon aime les fioritures. Préparez un couteau tranchant qui aura une place prépondérante dans le rituel. Invoquez le démon en vous balançant d'avant en arrière, de grandes plumes d'autruche entre mes mains, tout en chantant n'importe quelle chanson de Dalida. LE démon apparaîtra bien vite, et saississant le couteau rituel, vous permettra de rejoindre ses légions. Vous verrez, vous verrez, la jalousie ne sera plus du tout, mais plus du tout un problème...

 

 

Votre problème : vous ne pouvez vous empêcher de raconter des craques et d'inventer des histoires. Vous vous faites parfois prendre en flagrant délit, et c'est très gênant.

Démon à invoquer : XEZBETH, démon des prodiges imaginaires, des contes merveilleux et du mensonge.

Invocation : inventez une histoire d'embouteillage causé par le renversement d'un camion de nains de jardin pour expliquer à votre femme pourquoi vous rentrez à quatre heures du matin. Cela suffit à convoquer Xezbeth, qui va vous emmener loin du rouleau à pâtisserie conjugal pour vous expliquer comment être crédible. Ecoutez avec attention ses conseils, et suivez à la lettre ses directives. Vous allez voir, il est vraiment extra. Vous allez voir, vous vous sentirez bien mieux. Vous allez voir, tout va bien se passer. Vous allez voir, vous allez vous faire entuber.

 

 

Votre problème : justement vous avez un problème de math, une histoire perfide d'intégration de polynomes non linéaires aux limites d'un espace hermitien normé par une intégrale de Lebesgue.

Démon à invoquer : EURYNOME, démon supérieur, prince de la mort. Il a de grandes et longues dents, un corps effroyable, tout rempli de plaies, et pour vêtement une peau de renard.

Invocation : récitez vos tables de multiplication à l'envers et le démon apparaîtra. Pas de chance, il est très, très en colère que l'on confonde sans cesse Eurynome et polynôme, et en plus il a horreur des mathématiques. Lucifer le battait quand il était petit pour essayer de lui fair comprendre ce qu'était un groupe commutatif. Les espaces de Sobolev l'ont toujours profondément ennuyé malgré leur nom rigolo. Bref, il n'est pas content du tout de s'être déplacé pour rien et vous allez passer un sale quart d'heure.

 


 
Toute l'équipe du magazine vous souhaite beaucoup de bonheur avec vos nouveaux amis démons. Nous-mêmes, nous avons du mal à nous dépêtrer de Thekailus, un démon familier qui nous suit partout en jappant. Nous pensons invoquer Komodoro pour nous en débarasser, mais il paraît que c'est un démon qui mange comme quatre. Donc envoyez-nous vos dons à la rédaction. Merci d'avance.
 
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés