Nouvelle à suivre Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 

Voyons un peu et faisons nos comptes :

1 - Il arrive sur un astronef, le Biberonneur, qui doit largement son nom à l'énorme quantité de carburant, comburant et lubrifiant qu'il consomme afin de parcourir la moindre distance rendant tout voyage de plus de trente parsecs extrêmement aléatoire. Le Biberonneur a ainsi la sale réputation d'arriver plus ou moins toujours à bon port mais pas toujours avec son équipage ou ses passagers*.

2 - Ce spaciosurfeur était vraiment très près de lui planter son tournevis dans l'oreille.

3 - Alors qu'il roupillait, une bande de Détrousseurs était passée à travers le campement égorgeant les dormeurs au hasard plus par amusement que pour le profit. Il n'avait dû son salut qu'à la zone d'ombre plus profonde dans laquelle il s'était allongé. Le matin venu il ne s'était pas rendu compte que la moitié de ses compagnons de la nuit manquaient à l'appel...

31/2 - Les épines du Baobab nain sont hautement vénéneuses même si leur toxicité met plusieurs mois à se manifester. Evidemment, dans le cas de Le Goff cela n'a pas vraiment d'importance : un demi-point seulement.

 
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés