Ligne de vie Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 

Une ligne de vie
sur ma main coupée
en blessures ouvertes

mes airs d'altiste aux passants,
tout une déserte offerte
défaite

sur le trottoir bleuté
chaque homme a sa malchance
mon âme à louer pour presque rien,
tout un dédain

en peine de corps
sans ma robe d'amour
je prends leurs mots, les étoiles,
pour un regard de loup

ma peur du chasseur me meurt

lassée belle de nuit
sur la souffrance
ma mémoire chien fidèle
rapporte les caresses arrachées à ma peau

mon intense, ma si belle
rien qu'un nuage
inoubliable

une ligne de vie manque aux blessures
ouvertes sur le versant des sens
leurs couleurs crient
ma robe inconsolée

 
MDS
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés