SUD Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
 
A Xavier.
 
Les longues brumes du nord m'avaient poussé hors de toute emprise.
Le soleil
Et le silence comme une morsure sur chaque pore de ma peau.
C'était bien évidemment un trop court séjour mais c'est une autre histoire.
Je me souviens
De chaque centimètre de lumière, de chaque inspiration de métal liquide.
Même la pluie paraissait brûlante, même la terre s'inspirait du sable.
Le soleil
Et l'eau bleue des piscines, et le régal du sommeil aquatique.
Les larges verres de lait et le sourire des filles.
Je me souviens
De ces parties de plastique qui enchâssaient nos envies,
Je me souviens de l'incroyable dureté que nous affections, alors que
Le soleil
Avait fait de nous les très gentils personnages que nous sommes aujourd'hui,
Parce qu'après tout, on a pas toujours le choix.
Mais surtout,
Je me souviens de toi et de la qualité que chaque jour tu exposes,
Et qui reste présente tout au sud de mon esprit.
 
EM
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés