Le Boulevard Voltaire
 

Sur le Boulevard Voltaire passent les ombres lentes des manifestations qui joignent la Place de la Nation à celle de la République. Le Boulevard Voltaire ferme de sa rectilignité contrariée et de son débit irrégulier la Rue Alexandre Dumas, qui est par ailleurs close à son extrémité par la Place de la Réunion et découpée en trois parties inégales par les boulevards de Charonne et Philippe-Auguste.

Tendre Rue Alexandre Dumas, que ton cours est beau. Toi qui rumine passage du Bureau, toi qui aligne immeubles moches, immeubles beaux. Toi qui coupe avec la fierté d'une mère la rue Monte Cristo. Tes bars ou tes merceries crèvent, les rideaux de fer sont fermés pour toujours. Mais le marché resplendit des cris qui le soulèvent, et j'entend la voix rocailleuse d'un habitué du restaurant polonais, et l'hôte à la voix douce confier ses secrets au comptoir du Mali.
Et dans la Brasserie la percolatrice chante, et dans la Pharmacie, pas un bruit.

Me revoici sur tes berges, Boulevard Voltaire, et je sais le secret de tes meilleurs croissants, et je connais tes immeubles et ton hésitation. République, ou Nation ?

 
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés