Avez-vous l'âme d'un Banquier ?
 
En répondant aux quelques questions de ce mini-test, vous saurez tout de suite si vous l'étoffe d'un vrai banquier, d'un de ces hommes sans peur et sans reproche qui gouvernent l'économie internationale d'une main de fer dans un gant de papier verre, ou si vous resterez à vie une sale limace de petit épargnant définitivement floué dans tous les pièges à gogos tendus par les boursicoteurs. Prédateur ou proie? Assassin ou victime? Requin ou surfeur? Vous allez tout savoir...
 
 
1/ Pensez-vous que les banquiers aient une âme ?
  • Oui, comme les congres et les turbots.
  • Non, ils l'ont vendue.
  • Bien sûr, sinon comment iraient-ils au paradis ?
 
2/ Avez-vous une âme ?
  • Oui, d'occasion.
  • Non, c'est contraire à ma religion.
  • Ne sais pas, mais des fois ça me gratte dans la tête.
 
3/ Dans votre banque, vous avez placé :
  • Vos économies ?
  • Votre honneur ?
  • Une bombe ?
 
4/ Votre carte bleue a-t-elle des puces ?
  • Oui bien sûr, à cause de son pelage abondant.
  • Non, plutôt des morpions.
  • Ma quoi ?
 
5/ Pour gager une contre-valeur monétaire sur un marché d'option à court terme, il faut :
  • Faire très attention.
  • Couvrir l'à-valoir par une opération fiduciaire de dégagement (en touche).
  • Avoir une sacré paire d'obligations non convertibles.
 
6/ En cas de krach ?
  • Vous vendez tout.
  • Vous achetez tout.
  • Vous préférez la cocaïne.
 
7/ Parmi ces accessoires, lequel ne devez-vous pas arborer :
  • Un téléphone portable.
  • Une paire de bretelles.
  • Un sac Tati.
 
8/ Accorder un prêt à 0%, c'est :
  • Une bonne plaisanterie.
  • Notre spécialité. Les frais de dossier s'élèvent à 20% du prêt.
  • Vous ne savez pas lire ? C'est 10% qu'il y a d'écrit.
 
9/ Les Stock-Options, ce sont :
  • Les stocks livrés en option quand on achète une entreprise.
  • Des options cabossées qui tournicotent sur une piste en se rentrant dedans.
  • Par ici la bonne soupe !
 
10/ Le passage à l'Euro, c'est :
  • En 1999, mais suivant la règle du Ni-Ni (peau d'chien).
  • L'Euro, je n'en veux pas, je paye mes achats exclusivement avec des boulons.
  • Déjà fait ; j'ai deux caisses de faux billets qui sont prêtes.
 
11/ Action Directe, c'est :
  • Un service d'achat d'actions par correspondance.
  • Un groupe de rock.
  • Le nom de la SARL de Jean-Pierre Gaillard.
 
12/ Lorsque vous entendez Asie, vous vous dites :
  • Valeurs sûres de l'investisseur, les dragons offrent une croissance importante et une solidité économique garantie.
  • Je vais délocaliser ma fabrique d'andouilles.
  • Je mangerais bien des nems.
 
 
Résultats du test
 
Vous avez une majorité de A
Eh bien, il faut se rendre à l'évidence, vous n'avez aucune chance de devenir un jour un financier international et de rentrer dans la banque. Vous n'avez pas du tout le bon esprit. Impossible. C'est même étonnant qu'ils vous aient laissé rentrer dans votre propre banque pour ouvrir un compte. Pour vous, la deuxième porte du sas restera à jamais fermée (comme pour moi, puisque j'y coince régulièrement ma baguette en me retournant, c'est si exigu !). Bon sang, vous ne savez même pas ce qu'est le second marché (c'est pourtant simple, c'est le marché du dimanche). Cassez-vous !
 
Vous avez une majorité de B
Votre cas est difficile à étudier. Il faudrait faire des analyses complémentaires. Peut-être un peu de graphologie. Envoyez-nous 1000F pour les frais de dossier, et nous pousserons les investigations beaucoup plus loin...
Bon dieu, vous avez votre chéquier à la main ? Mais vous vous laisserez donc toujours avoir par ces attrape-gogos ? Je parie que vous avez des actions Eurotunnel. En fait c'était le dernier test, et vous avez lamentablement échoué.
 
Vous avez une majorité de N
Bienvenue dans le monde merveilleux de la finance internationale !
Vous avez l'étoffe d'un serial banker. A vous les spéculations insensées, les mouvements de capitaux, les évasions fiscales et les bilans truqués ! Préparez votre entrée parmi vos pairs; faites-vous faire deux costumes sombres de qualité, achetez deux paires de chaussures à quatre mille balles, deux cravates jaunes, une paire de bretelles, trois téléphones portables. Faites-vous manucurer, coiffer, masser, maigrir, bronzer, oindre de tous les cotés. Et par pitié, allez voir un ophtalmologiste, c'était "C" qu'il fallait lire et non pas "N".
 
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés