Glaciers Argentins
 
Au sud de l'Argentine, au pied des Andes, les glaciers argentins se brisent dans les lacs d'eau bleue. Ce bleu étonnant, que l'on dirait fait de cuivre oxydé, donne aux glaces dérivantes les allures étranges d'icebergs perdus au milieu des montagnes. Les reliefs étranges sont le fruit de l'écoulement des eaux de fonte sur les parois de glace.
Le bateau tangue à peine et louvoie pour éviter les blocs de glace affleurant. Le pic de roche franchi, nous découvrons le Perito Moreno. Souffle coupé. Irréalité. Impossibilité de croire en sa propre présence face à cette falaise de glace.
Le navire s'approche encore et encore du bas de la falaise qui fait quatre-vingt mètres. Les craquements de la glace nous menacent tandis que les pics vibrent dans leurs halos bleutés. La glace torturée par l'eau et pas la pression nous entoure d'un monde ni hostile ni féerique : écrasant.
Puis le bateau accoste sur les rives de la baie.
Il faut une longue pause et un petit sandwich grignoté face à la muraille de glace pour reprendre un peu de confiance en soi et narguer le glacier du regard. Pendant que nous mangeons, un pan de la falaise s'écroule dans un claquement étourdissant.
Quel est le plus étonnant ? Le bruit énorme de la glace qui se rompt et fracasse l'eau ou le silence pailleté de bulles qui suit les résurgences des blocs de glace brisés qui remontent à la surface ? Allons, ce glacier est un monstre que l'on peut chatouiller tant que l'on reste sur ses bordures extrêmes.
Crampons aux pieds : un petit tour sur la bête. Falaises, montées, descentes, ruisseaux et arroyos, uniquement de la glace et de l'eau. Dans chaque cavité, ce bleu hallucinant ; glacier couvert de fentes et de fissures humides, de cristaux érodés et de facettes polies.
Dans une vallée de glace, un ruisseau coule entre deux berges de glace, contourne les obstacles de glace et s'enfonce sans bruit dans le coeur insondable d'un puits de glace bleue. Autour le glacier craque une mélopée de Nature brutale, un rythme inachevé de force et de chaos.
Nous prenons le bateau vaincus par le glacier.
 
PmM
 
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés