Paragraphes permutants
 
Un texte à paragraphes permutants est un texte dont les paragraphes peuvent être lus dans n'importe quel ordre. Le sens général du texte ne change pas, la conclusion non plus.
 
Tous les paragraphes suivent un certain nombre de règles communes leur permettant d'être placés n'importe où dans le texte :
 
  • Ils sont dépourvus de toute référence chronologique à un autre paragraphe : aucun élément ne permet d'ordonner les paragraphes entre eux de manière rigide (c'est à dire que la compréhension d'un paragraphe n'est pas liée à la lecture d'un autre). Par contre, les paragraphes sont localisés à des moments différents du temps (élément souligné par l'emploi de temps différents). C'est le sujet même du texte qui donne le modèle temporel qui sous-tend la localisation des paragraphes, et non pas l'enchaînement des paragraphes entre eux. Ex : "La rupture" évoque un enchaînement rencontre/vie heureuse/dispute/séparation. Ce n'est pas le contenu des paragraphes qui crée cette trame temporelle.
  • Le contenu sémantique de chaque paragraphe est indépendant des autres paragraphes. La seule référence commune est encore une fois fournie par le thème du texte. Il n'y a pas de fait dans un paragraphe qui soit expliqué ou déclenché dans un autre : c'est le thème commun qui établit le lien entre les paragraphes.
  • Chaque paragraphe respecte une unité de thème.
  • Le début d'un paragraphe établit en quelques mots un décor ou une relation à une situation classique, élément renforcé par le thème du texte, ceci afin de permettre à n'importe quel paragraphe d'être le début.
  • La fin du paragraphe est toujours en accord avec la tonalité générale du texte, pour pouvoir servir de fin. Ex : dans "La rupture", la fin des paragraphes évoquant les moments heureux est tout de même négative.
Ce ne sont là que quelques unes des règles (les plus évidentes). La construction, que l'on peut faire a priori, est sous-tendue par tout un ensemble de règles que l'on suit inconsciemment, et qui sont issues de notre canevas grammatico-lexical (j'adore ce mot).
 
Le texte qui suit, basé sur ce principe, essaie de respecter ces règles, mais n'y parvient pas toujours. La modification de tonalité due à la permutation des paragraphes permet de voir la rupture décrite sous des éclairages différents, tantôt complètement pessimiste, tantôt simplement amer.
 
 
Une rupture
 
PmM
 
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés