Le Bestiaire d'Albert
 
Scrudi vit la nuit. Chaque jour alimenté
Par un grand cordon d'acier, il passe ses journées
A s'agripper et à manger. La chance lui sourit
Et il grandit Scrudi. Et il se reproduit.

Albert a trente ans. Il est heureux comme un pinson
Albert parfois rumine comme un bison.
Un petit crabe lui mâchouille le poumon.

 

RH
 
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés