Sans Titre
 
Y'a des taches sur le mur, c'est l'été dans un trou du bas de la ville a
l'automne je serai mur avec cette saleté partout pour un séjour à l'asile,
la ville est sale, l'appart aussi, y'a pas de mal, j'aime pas le bruit, ce
qu'ils sont loin les paysages de la route vingt, ma boite à image vaux
rien, pourtant je suis sage mais tiens, mon ramage vaux rien, je fais
naufrage, fin.
 
Bernard Saulnier
 
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés