Ce que l'homme élégant doit porter
 

CHAUSSURES

Frime ou véritable élégance, les chaussures ne mentent pas. Véritable clef de voûte de toutes les élégances, il n'est point de salut sans un choix judicieux et de qualité. Soyons clairs: au dessous de 1200 francs, une chaussure n'est pas une chaussure, même si de loin, elle en a l'air.

Recouvrir ses pieds avec n'importe quoi, aujourd'hui, c'est possible : les chaussures en toile ou en plastique, ça existe, j'en ai vu ! Et même quand il m'arrive encore d'en croiser en véritable cuir, il s'agit le plus souvent de croûtes de cuir, de dessus cuir etc ...

Non ! Bref, pour éviter les fautes irréversibles , ne vous laissez pas abuser par les sonorités britanniques de certaines marques, mais JOUEZ LES VALEURS SURES : Fenestrier, Paraboots, Weston, Church's, Bowen et Tod's.

Remarque : NON A BALLY ! N'écoutez pas les rumeurs du pop bourge bleu marine et vert, qui souvent sent l'eau bénite ou le cimetière, et toujours la naphtaline ! Bally, seuls les faux élégants et les vrais faux bourges en portent. Vous ne verrez jamais une Bally stylée même si parfois leur qualité peut être jugée potable. D'après des amis bien informés, certains acheteurs de Bally seraient également consommateurs de Scholl. Ils devraient surveiller leurs fréquentations... Bally est une marque à réserver à ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas se donner les moyens d'une véritable élégance. Trop connue des classes moyennes espérant se donner un genre, Bally risque fort de salir votre image ... à jamais.

Les conseils de Jean-Luc Sachet :

* Pour les petites pointures : évitez les mocassins ronds qui font les pieds japonais.

* Concernant les bottines : attention ! Elles donnent souvent une démarche de poliomyélite !

* Les Richelieu sont à déconseiller aux coups de pied forts.

* Pour le choix des peaux : par ordre décroissant : veau pleine fleur, vachette, vache. Les couleurs : noir ou marron.

Un conseil : si la boutique dans laquelle vous vous apprêtez incidemment à rentrer vous propose des modèles gris, bleus ou blancs, réfléchissez. Ou alors, s'il s'agit moins d'un incident que d'une véritable faute de goût, allez-y, plongez ! Vous n'avez sûrement pas exploité à fond toutes les possibilités de votre amie du moment. En tout état de cause, les couleurs sont à manipuler avec grande précaution. Ayez du bon sens ! Si la vitrine du magasin -n'ayons pas peur des mots- ressemble davantage à une boutique de farces et attrapes : méfiance ! Même si les cirques recrutent, réfléchissez : 30 ans sur la piste avec des chaussures à poix rose ou montantes et lacées jusqu'aux genoux (style pêcheur breton ou Francis Lalanne) à lancer une baballe à un phoque, vous passerez peut-être inaperçu. Mais chaussez-vous de même dans la rue, et vous prendrez sournoisement conscience que la grosse baballe, c'est à vous qu'on la propose. (oooh, oui, une grosse baballe ...!)

Les chaussures " sport " ou plus " mode ". Pourquoi pas ; mais elles n'échappent pas aux règles précédentes : DE LA QUALITE !

Une astuce : préférez les coutures norvégiennes. Si la semelle est cousue par une série de pointillés en plastique, vous pouvez être sûr que vous vous êtes trompé de porte : vous êtes chez Bata, Béril ou Daxon. Restez calme, regardez le vendeur droit dans les yeux et piquez-vous d'un fou-rire : dans ce genre d'endroit, tout est permis !

BERMUDAS :

(aïe, aïe, aïe ! Pourquoi tant d'horreurs !) Il est trop long, il est trop mou, il est trop moche : le beachbermuda envahit nos villes.

Alerte ! Le bermuda, et à plus forte raison, le beachbermuda, ne se porte pas n'importe où ni n'importe quand sous prétexte de faire simple ou -pire- confortable !

Il est temps de mettre le hola au syndrome du touriste, qui a frappé fort cet été !

* Pas de bermuda ni de short si on n'a pas de belles jambes (himalayennes ou portugaises), de beaux mollets (coq ou hippopotame : à éviter!) ou qu'on est trop petit (vous êtes déjà ridicule, n'en rajoutez pas...)

* Pas de motif genre éléphant rose avec une longue trompe devant. Non!

* Pas trop large, façon jupe-culotte.

* Pas de socquettes, évidemment, sans même parler des chaussettes de tennis 3 bandes bleu-rouge-bleu, le comble (" c'est molletonné, j'aime bien ") des produits de supermarchés, vendues en kit avec nu-pieds, C.B. et poussette).

En bref, le bermuda est à manipuler avec moult précaution.

BLOUSONS

Le top : le blouson en cuir droit, fatigué et zippé. Pour les autres, comme son nom l'indique, le blouson blouse. Beaucoup d'entre eux hésitent donc entre le sac poub et le sac à patates, en particulier les cotons mous serrés à la taille, en vente dans toutes les chaînes à fringues : Camaïeu, Printemps, Celio. Une catastrophe ! En outre, la taille élastique reste déconseillée aux beautés trop callipyges ou aux nains. A fuir également le blouson en veau bleu marine, vert sapin, Camel ou brique.

Les bombers : oui pour les ados. Si vous êtes davantage du style 40 ans, Tom Pouce, gros quick ou facho : NON ! Préférez enfin le bleu au noir à doublure orange qui ... bombe ... énormément.

CHAPEAUX et associés :

Style absolu ou Absolu ridicule.

Un conseil : l'essayage est la plupart du temps tout fait radical.

* Risqué : - les bonnets de laine hyper courts roulés haut, sauf si vous voulez devenir le Français Le Plus Connu Du Monde; - la casquette, style plouc ou rapeur plouc (surtout les Renault, Ricard, Minidoux ou tête de dinosaure). Peu de personnes peuvent se la permettre.

* Très risqué : - les bérets, surtout si vous fumez des roulées; - la casquette gavroche : plouquissime, mochissime. Non.

* Très très risqué : le bob, sauf en cas de casting pour les Bronzés.

CHAUSSETTES

* Simple, ni trop épaisse ni trop fine, assortie au pantalon.

* Simple : tintin, Simpson, losanges, on en passe et des horreurs, prière de s'en dispenser. Pourquoi pas des motifs en lignes de côte, discrets pour les jeans à condition de bien choisir la couleur (bleu ou jaune essentiellement.

* Pas trop épaisse : genre " c'est ma mère qui les a faites " ou mieux : les tennis. A ce stade, donner des conseils relève du dressage. Pourquoi pas plus épaisses avec un look branché ?

* Pas trop fines, style collant, ou sinon, changez de prénom : choisissez Patrick, Pascal, Henry ou Josiane ...

* Assez longues : " une vraie chaussette enveloppe tout le mollet, le reste n'existe pas. Un conseil : pas de raccord avec la cravate, le pull, la chemise, la pochette etc... La couleur de la chaussette doit coller à celle du pantalon.

* Marques : Folke, DD, Burlington.

* Matières : 100% laine ou fil d'Ecosse.

ON N'EN PEUT PLUS !!!!!!!

* les semelles en crêpe,

* les fuseaux bien moulants dans des bottes flottantes ou des tiags,

* les sabots,

* la banane,

* le sac à main en bandoulière, ou la petite pochette, ou quoi que ce soit d'approchant (pochette avec poignet de sécurité, par exemple)

* les lunettes de soleil avec cordon derrière la tête.

 
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés